Les raisons du coup de chaud sur la Côte d'Azur ce vendredi

Jérémy Satis
Publié le 4 juin 2015 à 15h32
Les raisons du coup de chaud sur la Côte d'Azur ce vendredi

MÉTÉO - Partout en France, des températures caniculaires sont prévus jusqu’en fin de semaine. Dans les Alpes-Maritimes, le soleil affole aussi le mercure.

Allongée sur sa serviette, chapeau sur la tête, Evelyne accourt sous la douche. "Quelle chaleur ! On ne va pas s’en plaindre mais il faut être vigilant. Ces dernières semaines, quand je venais à la plage, je me rafraîchissais toutes les heures, aujourd’hui, c’est tous les quarts d’heure" avoue la retraitée, qui a quitté sa Bretagne natale pour le climat méditerranéen. Les températures ont atteint un sommet ce jeudi 4 juin. "C’est bientôt l’été, cette chaleur n’a rien d’anormale" explique Franck Thurluren, prévisionniste à Météo France. 26 degrés était prévu au maximum sous-abris. Beaucoup plus sur la serviette d'Evelyne, au bord de l'eau...

On attend 33 degrés dans l'arrière-pays

Mais alors comment expliquer la brutale arrivée de la chaleur estivale ? "C’est un anticyclone qui vient d’Europe de l’Est qui envoie de l’air chaud en provenance d’Afrique" développe l’expert météo. Des conditions climatiques qui pourraient perdurer jusqu’à ce week-end. Selon Météo-France, il ne serait pas étonnant qu’une température de 33 degrés soit enregistrée dans l’arrière-pays Niçois et Varois. "Quelques orages pourraient d’ailleurs toucher l’arrière-pays, avec quelques ondées possibles en bord de mer, notamment le soir".

Si sur le littoral azuréen, la chaleur ne sera pas aussi forte que dans les collines, les températures (27 à 28 degrés jusqu’à dimanche) devraient tout de même être supérieures aux normales de saison  Et dans le creux de la vague de chaleur qui touchera le département, la pollution pointera le bout de son nez. Air Paca a activé son alerte orange à la pollution à l’ozone ce vendredi dans les Alpes-Maritimes et dans le Var.

L’organisme qui mesure la qualité de l’air recommande la pratique d’activités calmes et invite la population à ne pas se confiner et à continuer d’aérer normalement son domicile. Une légère baisse des températures est prévue pour le début de semaine prochaine, même si le mercure restera légèrement au-dessus de ses moyennes de saison.

A LIRE AUSSI >> Plan canicule, le rétropédalage


Jérémy Satis

Tout
TF1 Info