Les recherches reprennent : toujours aucune trace de Pierre Agnès, le PDG de Quiksilver disparu en mer près de Hossegor

La rédaction de LCI
Publié le 31 janvier 2018 à 9h44
Les recherches reprennent : toujours aucune trace de Pierre Agnès, le PDG de Quiksilver disparu en mer près de Hossegor

RECHERCHES - Pierre Agnès, le PDG de la marque emblématique Quiksilver, est toujours introuvable ce mercredi matin. Son embarcation a été retrouvée échouée sur une plage de Hossegor mardi matin. L'homme, âgé de 54 ans, était parti pêcher.

Les recherches ont repris tôt ce mercredi matin pour tenter de retrouver Pierre Agnès, le PDG de Quiksilver disparu depuis mardi au large d'Hossegor. (Landes). Son embarcation a été découverte, vide, mardi matin.  Contacté par LCI, le groupe Quiksilver a confirmé que le PDG Pierre Agnès était à bord et était seul. " Il était parti pêcher avec son bateau comme il a l'habitude de le faire. Depuis, on le cherche." 

Les opérations de recherches sont menées par le CROSS (Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage) d’Etel. Une vedette du Sauvetage maritime, qui devait recevoir le renfort d'une autre dans la matinée, et si possible d'un hélicoptère, a repris vers 7H45, au lever du jour, les recherches sur un secteur élargi, tenant compte de la dérive liée aux courants, et dans des conditions météo plus clémentes que mardi, a-t-on indiqué auprès de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Le vent était très faible mercredi, de l'ordre de 7 noeuds (environ 12 km/h), la mer moins agitée, avec des vagues de 1 à 1,50 mètres, et la visibilité portait à 6 kilomètres.

Autodidacte devenu patron

Pierre Agnès est âgé de 54 ans. Il est depuis 2015 le patron de Quiksilver Inc. - groupe coté en bourse à Ney York - après avoir été pendant 10 ans patron de la filiale européenne du groupe. Quiksilver emploie 7000 personnes dans le monde. 

Lire aussi

"C'est un marin aguerri qui avait l'habitude de pêcher dans ce secteur", indique encore la marque à LCI. Pierre Agnès a notamment entrainé l'équipe de France de surf 

Début janvier, Boardriders, la maison mère américaine des marques  Quiksilver et Roxy, a annoncé qu'elle s'apprêtait à racheter son concurrent  australien Billabong, fusionnant ainsi deux grands noms de vêtements de sports  de glisse.

Réunies, ces deux entreprises bien implantées dans le monde du surf, du ski  et du skate comptent 630 magasins dans 28 pays, 7000 entreprises clientes dans  110 pays et des sites en ligne dans 35 pays. Boardriders est sous le contrôle du fonds d'investissement Oaktree qui  possède déjà 19% de Billabong.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info