Les salariés de la Seita occupent le Château de Nantes

Sibylle Laurent
Publié le 7 octobre 2014 à 15h17
Les salariés de la Seita occupent le Château de Nantes

SOCIAL – Pour protester contre la fermeture de l’usine de cigarettes en 2015 à Carquefou, les employés multiplient les modes de protestations. Ce mardi matin, ils ont grimpé sur les remparts du Château et ont bloqué le tramway.

Des masques, des combinaisons blanches. Des silhouettes sans visage, anonymes, comme interchangeables. Mardi matin, une dizaine de salariés de la Seita a investi une tour du Château pour déployer une banderole sur laquelle était inscrit "Luttons pour la sauvegarde de nos emplois". En même temps, une poignée d’autres employés manifestaient sur la ligne de tramway, interrompant le trafic.

Ils protestent contre la fermeture du site de fabrication de cigarettes à Carquefou et le licenciement des 327 salariés. Ils demandent notamment le rallongement du temps de négociations afin d'étudier d’autres alternatives.

"C'est le mépris total"

"C’est une action spontanée, rien n’a été organisé", explique un salarié, en train de distribuer des tracts. Depuis six mois, en effet, les employés multiplient les différentes voies de contestation : manifestations à Paris et à Nantes, occupation des locaux, destruction de stocks… Depuis huit jours, six employés ont entamé une grève de la faim devant les grilles de l’usine . L’un d’eux a été évacué ce mardi vers l’hôpital, en raison d’un état de fatigue aggravé. Jamais la direction n’a donné de nouvelles.

"On n’a aucun contact, c’est le mépris total", s’indigne un salarié. Devant le château, des passants manifestent leur soutien : "Tenez bon. Ne lâchez rien." D’autres critiquent : "Cela ne sert à rien, ça embête les gens. C’est les politiques qu’il faut aller voir !" Réponse d'un employé : "On l’a déjà fait, en vain. Qu’est-ce qu’il faut pour se faire entendre ? Aller casser quelque chose ?"
 


Sibylle Laurent

Tout
TF1 Info