Les vélos électriques de Haute-Garonne prennent le large

Le service METRONEWS
Publié le 23 juin 2014 à 16h06
Les vélos électriques de Haute-Garonne prennent le large

INITIATIVE – La PME de Haute-Garonne spécialisée dans la fabrication de vélos électriques a été retenue par une filiale de Veolia pour équiper la ville de Vannes. Une expérimentation qui pourrait être généralisée en France.

Les nouveaux vélos électriques de Thirty One font un tabac en Bretagne. Cette société basée à Valentine près de Saint-Gaudens, fait rouler depuis près d'un mois une vingtaine de ses bicyclettes à Vannes.

"Notre objectif était de créer un produit haut de gamme et doté d'un design soigné", explique Clément Bonneau, le cofondateur avec Christophe Baeza de cette entreprise en mai 2013. Pari réussi pour ces deux fanas de bicyclettes qui ont imaginé et assemblé dans leur atelier artisanal "Début" le premier modèle de la gamme. Quelques particuliers mais également des collectivités figurent parmi les clients séduits par le design, la légèreté de l'engin (toute relative quand même, 22 kilos au lieu de 25 kilos en général) et la bonne tenue de route grâce à la batterie placée devant le guidon.

Un millier d'exemplaires en 2015

"On espère écouler 500 exemplaires d'ici à 2014 et un millier en 2015. Travailler pour des villes et des agglomérations constitue un bonus", se félicite Clément Bonneau. Un bonus qui pourrait s'avérer payant puisque Veloway, la filiale vélo de Transdev qui a expérimenté le "Début" à Vannes, réfléchit à implanter plusieurs centaines de ces "petites reines" roulant à l'électricité dans ses différents parcs en France.

"Les gens nous appellent et nous demandent où on peut trouver les bicyclettes électriques en libre-service", raconte Eric Le Roux, directeur de Vélocea qui exploite les 25 stations et 175 vélos de Vannes. "Le succès s'explique par le fait que le terrain est accidenté dans la ville", confirme encore Eric Le Roux qui envisage de faire un bilan après les vacances d'été avant d'envisager un nouveau déploiement de vélos. En attendant au pied des Pyrénées, Thirty One prépare sa mutation afin de remédier à la montée en charge de sa production: une dizaine d'embauches sont prévues d'ici 2015.


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info