Jeudi, l'Assemblée nationale a voté la prolongation de l'état d'urgence de trois mois. Manuels Valls a annoncé la création d'une structure pour les jeunes radicalisés. Mais c'est à la gauche de la gauche que les inquiétudes s'expriment, notamment concernant les libertés dans le cadre de la modification de la Constitution voulue par François Hollande.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info