Leur fausse alerte à la bombe les conduit à la gendarmerie

Le service METRONEWS
Publié le 10 février 2015 à 11h04
Leur fausse alerte à la bombe les conduit à la gendarmerie

FAIT DIVERS – Deux trentenaires soupçonnés d'être les auteurs à l'alerte à la bombe à Labège ont été arrêtés. Leur coup de fil annonçant la présence d'un engin explosif avait mobilisé d'importants moyens des forces de l'ordre.

Leur mauvaise blague a semé un début de panique samedi soir à Labège. Deux hommes âgés de 30 ans soupçonnés d'être les auteurs des coups de téléphone annonçant la présence d'une bombe dans un hôtel Appart City, à Labège ont été interpellés par les gendarmes lundi matin près de Castanet, relate La Dépêche du Midi.

Selon les enquêteurs, ils auraient voulu faire une blague en appelant, samedi soir, la réceptionniste en lui annonçant qu'un engin explosif se trouvait dans le bâtiment. Un des deux hommes aurait même lancé : "Vous allez tous sauter au nom d'Allah !"

Les chambres fouillées et les clients évacués

Les deux plaisantins ont ensuite alerté une pizzeria située près du centre de congrès Diagora Labège. Mais le canular a tourné au fiasco puisque durant quatre heures une quarantaine de gendarmes, aidés de démineurs et de chiens spécialisés dans la détection d'engins explosifs, ont retourné les 70 chambres de l'appart City, en vain.

La trentaine de clients qui occupaient l'hôtel ont été évacués ainsi que les personnes se trouvant dans le restaurant. Tous les accès du secteur ont été bouclés jusqu'à minuit. Les deux hommes devront s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Toulouse.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info