Louis, 14 ans, disparu depuis vendredi, retrouvé mort

Le service METRONEWS
Publié le 4 juin 2015 à 13h04
 Louis, 14 ans, disparu depuis vendredi, retrouvé mort

FAIT DIVERS – Le corps retrouvé mercredi matin près d’un transformateur électrique sur une voie ferrée à Avignon est bien celui de Louis Werner, porté disparu depuis vendredi dernier.

Après six jours de recherche, l'adolescent a été retrouvé. Le corps retrouvé électrifié mercredi près d’un transformateur sur une voie ferrée à Avignon est bien celui de Louis Werner, annonce France Bleu Vaucluse .

Le jeune de 14 ans était porté disparu depuis vendredi dernier. Il avait quitté le domicile parental en pleine nuit en emportant seulement son portable et ses clés de maison.

EN SAVOIR + >> Retour sur les circonstances de la disparition

Touché par une caténaire

Considérée comme inquiétante, cette disparition avait incité le parquet d'Avignon à ouvrir une information judiciaire. Un avis de recherche avait été lancé. Le corps du collégien a été retrouvé mercredi matin en état de décomposition avancée par une équipe de sapeurs-pompiers précise La Provence .

"Quand le cadavre a été découvert, les secours ont pensé que le drame venait de se produire. L'état de putréfaction, notamment au niveau du visage, a révélé que le décès remontait en réalité à plusieurs jours. Le haut du corps, lui, a été brûlé après avoir touché une caténaire située au niveau du transformateur, précise une source proche du dossier à metronews. La tenue vestimentaire sur le bas du corps correspond à celle de Louis Werner, comme le téléphone retrouvé. Nous avons eu très vite la certitude qu'il s'agissait bien du jeune homme recherché depuis vendredi".

Deux versions opposées

Si l'autopsie a bel et bien confirmé que le décès était dû à une électrocution, les raisons pour lesquelles le jeune homme se trouvait là restent floues. "Le jour de sa disparition, il avait envoyé un message à des copains en disant qu'il allait faire une connerie, ajoute la source. Nous pensons qu'il a voulu se suicider en se jetant sur la voie ferrée, et qu'il a touché la caténaire avant de commettre l'irréparable".

Une source policière contredit cette version : "La thèse du suicide n'est pas du tout privilégiée mais aucune piste n'est exclue. Louis Werner était un 'casse-cou' selon ses parents, il aimait faire des acrobaties type yamakasi. Nous sommes plutôt sur une fugue sur le moment, pour une raison qui reste à déterminer, suivie d'un accident".

Joint par metronews à plusieurs reprises, le parquet d'Avignon n'a donné aucune information sur cette affaire. La brigade des mineurs de la Sûreté départementale est chargée de l'enquête.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info