Lyon : le cinéma La Fourmi s'offre une nouvelle jeunesse

Le service METRONEWS
Publié le 25 septembre 2014 à 11h47
Lyon : le cinéma La Fourmi s'offre une nouvelle jeunesse

CULTURE – Véritable institution lyonnaise, le cinéma historique de la rue Pierre-Corneille avait fermé ses portes en 2012. L'Institut Lumière vient d'annoncer sa réouverture pour "début 2015".

L'affiche de la Fête du cinéma 2012 n'a toujours pas été enlevée de la devanture. Au 68, de la rue Pierre-Corneille à Lyon (IIIème arrondissement), devant le cinéma La Fourmi, le temps semble avoir suspendu son vol. Ou presque, car voilà deux ans que cette véritable institution du cinéma d'Art et d'Essai lyonnais a dû fermer ses portes. A l'époque, François Keuroghlian, le propriétaire et unique salarié de ce lieu qu'il avait ouvert en 1974, avait préféré baisser le rideau en raison d'un passage au numérique jugé trop coûteux.

Voué à disparaître, La Fourmi va pourtant connaître une nouvelle jeunesse. L'Institut Lumière vient en effet d'officialiser sa réouverture pour "début 2015". "C'est une salle historique de Lyon, l'un des premiers 'complexes' de la ville, explique Thierry Frémaux, directeur général de l'Institut Lumière. Il y a eu une opportunité, François Keuroghlian nous a fait une proposition et souhaitait vivement nous voir reprendre l'établissement. Nous avons un peu hésité, et puis nous nous sommes dits que puisqu'on sauve déjà les films, les revues ou les archives, on pouvait aussi sauver les salles. Elles font aussi partie du patrimoine, et nous sommes attachés au cinéma de proximité."

850 000 euros de travaux

Trois salles obscures – deux de 40 et une de 70 places - vont ainsi être entièrement rénovées. Le coût global des travaux, lesquels devraient commencer début octobre, est estimé à 850 000 euros. Le financement sera notamment assuré par un emprunt bancaire et des subventions (160 000 euros du CNC au titre de la réhabilitation des cinémas et 110 000 de la Région Rhône-Alpes ).

"Nous sommes aussi ouverts au mécénat et des sociétés privées pourront entrer comme actionnaires, précise Thierry Frémaux. Nous n'allons pas changer le nom du cinéma et respecter l'identité de La Fourmi, à savoir l’Art et Essai pointu, la reprise et quelques rééditions de films. Afin de rendre cette salle aux Lyonnais."
 


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info