Trois jours après le décès d'Adama Traoré dans un fourgon de gendarmerie, les proches du jeune homme organisaient ce vendredi une marche blanche à sa mémoire. Un cortège empreint de tristesse et de colère. Car le résultat de l'autopsie qui a conclu à une mort consécutive à "une infection très grave" laisse la famille incrédule. Leur avocat demande une contre-expertise.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info