Météo : l'Hérault à nouveau en alerte aux orages et inondations

Publié le 22 octobre 2016 à 16h35, mis à jour le 22 octobre 2016 à 17h09
Météo : l'Hérault à nouveau en alerte aux orages et inondations
L'essentiel

CA RECOMMENCE – 10 jours après avoir été frappé par de violentes inondations, l'Hérault est à nouveau menacé par un risque de pluies très intenses dans la nuit de samedi à dimanche. Météo France a placé l'ensemble du département en alerte orange.

Le département de l'Hérault est à nouveau menacé par violentes intempéries dix jours à peine après un épisode cévenol particulièrement violent. Météo France a placé ce samedi le département en alerte orange "orages " et "pluies - inondations". La situation pluvieuse et orageuse nécessite "une vigilance particulière compte tenu du risque de pluies intenses concernant les mêmes zones pendant plusieurs heures", résume Météo France. 

C'est dans la nuit de samedi à dimanche que les perturbations devraient être les plus soutenues. L'alerte sera effective dimanche à 0h00 et devrait être suspendue à 8 heures du matin.

"En fin de journée de samedi et en soirée, les pluies vont progressivement remonter et atteindre le département de l'Hérault. Dans un premier temps, ces pluies seront faibles. En seconde partie de nuit de samedi à dimanche, les pluies s'intensifieront et pourront devenir orageuses sur le littoral. Principalement sur le littoral et le proche intérieur de l'Hérault, il existe un risque de pluies très intenses venant affecter pendant plusieurs heures les mêmes régions. De forts cumuls pourront donc être observés. On attend des quantités de l'ordre de 80 à 150 mm en 3 à 6 heures de temps."

"Dans le courant de matinée ou la mi-journée, les pluies se décaleront vers les contreforts des Cévennes mais sans être aussi marquées", ajoute encore Météo France. 

Un épisode cévenol, c'est quoi ?

Le 13 octobre dernier, l'Hérault a été frappé par un épisode cévenol important.  Les écoles avaient été fermé es par précaution. Qu'est ce qu'un épisode cévenol ?  Pour y voir plus clair, nous republions l'éclairage que nous avait apporté Denis Roche, météorologue et ancien maire de la commune gardoise de Calvisson, en bordure des Cévennes, au moment des graves intempéries à la fin de l'été 2015.

L'épisode cévenol se produit principalement pendant l'automne, au mois de septembre et octobre, et dure d'un à plusieurs jours. "Il se forme quand de l'air froid d'origine polaire et d'altitude (environ 5000 mètres) descend vers le sud et rencontre, en les surplombant, des masses d'air chaud et humide, provenant de la Méditerranée et portées par de forts vents du sud, sud-est, explique le spécialiste. Cela crée de l'instabilité au niveau des massifs des Cévennes et génère en permanence des nuages."

JT 13H - Intempéries : dans l’Hérault, des dégâts matériels mais pas de blessésSource : JT 13h Semaine
JT Perso

Un phénomène spécifique

En conséquence, des précipitations longues, continues et importantes, se développent sur plusieurs jours et gonflent les cours d'eau des Cévennes comme le Gardon ou le Vidourle avec pour conséquence de fortes inondations. D'autant qu'au sein de l'épisode cévenol peuvent s'imbriquer des épisodes orageux qui peuvent provoquer "pendant deux heures, de très fortes précipitations".

Mais attention, prévient Denis Roche, l'épisode cévenol est bien spécifique. "Ce sont des cellules orageuses très instables qui touchent les plaines, et qui parfois restent bloquées plusieurs heures donnant alors des quantités de pluie considérables. L'épisode cévenol est indissociable du relief des Cévennes."