Midi-Pyrénées : ces intempéries qui risquent de nous gâcher le week-end

Le service METRONEWS
Publié le 30 janvier 2015 à 15h03
Midi-Pyrénées : ces intempéries qui risquent de nous gâcher le week-end

METEO – Après les intempéries de la nuit dernière, plusieurs départements restent en vigilance orange "pluie-inondation" jusqu'à demain soir. Prudence également en montagne, où les fortes chutes de neige rendent la circulation difficile et accroissent le risque d'avalanches.

Le vent a soufflé fort hier soir sur le sud-ouest de la France. Météo France a notamment relevé des rafales de plus de 100 km/h. Résultat: ce matin, 15 500 foyers étaient privés d'électricité en Midi-Pyrénées dont 5 000 en Haute-Garonne et autant dans les Hautes-Pyrénées. Mais on se dirige progressivement vers un retour à la normale : à la mi-journée, 6 500 foyers de la région attendaient encore le retour du courant.

Selon ERDF, la plupart d'entre eux devraient être raccordés d'ici la fin de journée, et la totalité demain matin. Pour autant, les habitants de la région ne sont pas à l'abri de nouvelles déconvenues. Car si le plus gros des intempéries est passé, plusieurs départements dont l’Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées restent en vigilance orange "pluie-inondation" jusqu'à samedi soir minimum. ERDF dit notamment suivre de près "les risques de crues et les fortes chutes de neige qui pourraient avoir des conséquences sur le réseau électrique".

"On attend d'ici à samedi matin des cumuls supplémentaires de l'ordre de 40 à 70 mm en plaine, localement 60 à 90 mm du côté des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, précise Météo France. En montagne, les chutes de neige deviennent très importantes, avec une couche de neige à venir de 60 cm à 1 mètre d'ici samedi matin vers 1500 mètres."

Abondantes chutes de neige et risque d'avalanches

Ce vendredi matin déjà, les Pyrénées se sont réveillés sous un épais manteau blanc. A l'heure actuelle, les chutes de neige se poursuivent, rendant la circulation difficile. Plusieurs routes ont ainsi été fermées (col du Puymorens, accès à Andorre par la RN22 et RN320 à partir de l'entrée nord du tunnel de Puymorens, la D522 vers le plateau de Beille, la D918 entre Payolle et le col d’Aspin) et l'accès aux stations françaises et andorranes est souvent difficile. A noter que les équipements spéciaux sont obligatoires à partir de 800-900 mètres d'altitude.

Avant de prendre la route, mieux vaut donc s'assurer de pouvoir arriver à bon port mais aussi de profiter des pistes. Le Pic du Midi et Luz Ardiden, ont en effet annoncé ce matin leur fermeture pour la journée. D'autres n'ont ouvert que partiellement : c'est le cas de La Pierre Saint Martin (90 % du domaine ouvert), de Piau (65 %) ou encore de Grand Tourmalet (50 %) et Peyragudes (22 pistes sur 51). Une situation qui devrait être quasi-inchangée samedi. Autre conséquence des abondantes chutes de neige : un risque d'avalanche estimé à 4 sur 5 sur l'ensemble des massifs. La prudence est donc plus que jamais de mise.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info