Ni homme, ni femme, "sexe neutre" : "On m'a fait des examens pour me conformer à la norme sociale"

Le service METRONEWS
Publié le 14 octobre 2015 à 20h30
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel
Le 20 août dernier, pour la première fois en Europe, la mention de "sexe neutre" a été accordée officiellement par la justice française à une personne ne disposant pas à la naissance d'organes génitaux déterminés. En France, il n'existe pas d'obligations à inscrire quelqu'un sous le sexe féminin ou masculin. On estime aujourd'hui entre 2.000 à 8.000 le nombre d'enfants naissant dans ce cas, chaque année. Frédérique, l'un d'eux, témoigne.