Nice : des cabanes pour lire sur la plage

Publié le 1 juillet 2014 à 17h57
Nice : des cabanes pour lire sur la plage

ETE – Les cabanes bleues ont été installées ce mardi après-midi à Nice, sur les plages des Ponchettes, Carras et Poincaré. Elles y resteront jusqu'à la fin du mois d'août.

"Regardez la vue que j'ai, depuis mon bureau", se vante Danick Verplanken, le regard tourné vers la mer. Bien protégée du soleil dans sa cabane bleue, la bibliothécaire parcourt quelques livres du bout des doigts, avant de déclarer: "j'ai de l'anglais, de l'allemand, de l'italien et du français". Ce mardi après-midi, trois spots de lecture ont été installés sur les plages des Ponchettes, Carras et Poincaré. Cette initiative de la ville de Nice permet d'emprunter gratuitement un ouvrage, avant de le lire sur la plage.

A quelques heures de l'ouverture, Danick Verplanken et Rosine Villa, les deux bibliothécaires, avaient déjà reçu une dizaine de personnes. "Il faut dire que les démarches sont d'une simplicité enfantine", témoigne Rosine. "Pour emprunter un livre à la demi-journée, il suffit de donner son nom, prénom, numéro de téléphone et adresse postale", énumère-t-elle. En effet, les cabanes bleues ne sont ouvertes que de 13 heures à 18 heures. "Les plagistes peuvent demander à mettre de côté le livre qu'ils n'ont pas fini de lire, pour le lendemain", précisent-elles.

La presse people très demandée

Chaque cabane bleue compte 500 ouvrages, piochés dans le stock des bibliothèques municipales et issus de dons de particuliers. "Nous sommes réapprovisionnés toutes les semaines ou sur demande", précise Danick. Sans grande surprise, ce sont les revues qui sont le plus demandées. "Surtout la presse people", glisse-t-elle.

François Galla, caché derrière le grand livre de l'Ouest Américain, est le second lecteur à s'être inscrit sur la liste des cabanes bleues. "C'est une très bonne idée car on s'ennuie parfois sur la plage. On a tellement peu d'occasions de lire, autant en profiter ! Que la bibliothèque vienne à nous, c'est parfait: ça évite de se rhabiller et de trimballer le livre jusqu'à la plage. Il manque juste quelque chose: de la presse d'actualité", note-t-il. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info