Nice : trois ans de prison et une balafre au nez pour l'ex-compagnon violent

Le service METRONEWS
Publié le 9 octobre 2014 à 9h51
Nice : trois ans de prison et une balafre au nez pour l'ex-compagnon violent

JUSTICE – Un jeune homme de 27 ans comparaissait mercredi soir pour des violences commises sur son ex-compagne. Le tribunal correctionnel de Nice est allé au-delà des réquisitions du parquet.

L'expression "se bouffer le nez" s'est trouvé une dramatique illustration ce mercredi soir, au tribunal correctionnel de Nice. Nabil, 27 ans, y comparaissait pour des violences commises sur son ex-compagne. Cette dernière, pour se défendre, lui avait mordu le nez avec tant de force que le prévenu garde, trois semaines après les faits, un pansement au visage. Voilà pour l'anecdote. Les faits qui intéressent la justice sont nettement plus graves.

Le 15 septembre, le jeune homme avait agressé son ex-petite amie. Elle l'accuse même d'avoir tenté de la violer rapporte Nice-Matin. Dans le box, il évoque une simple "dispute", avant de finalement reconnaître une bagarre. Son ex compagne porte les stigmates de ses coups. Visiblement coutumier du fait, Nabil avait déjà été placé à deux reprises en garde à vue pour violences conjugales au printemps.

"Jalousie obsessionnelle"

"Plusieurs séries de coups lui sont reprochées. Il prend plaisir à porter des coups d'une singulière violence à sa compagne" assène la procureure, citée par Nice-Matin. La représentante du ministère public réclame une peine de trente mois de prison, dont vingt-deux fermes. "Il souffre d'une jalousie obsessionnelle et la considère toujours comme sa femme" tente de justifier l'avocate du prévenu. Peine perdue puisque le tribunal ira au-delà des réquisitions du parquet, le condamnant à trois ans de prison ferme avec maintien en détention.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info