Nord : les Jeunes Populaires roulent pour Nicolas Sarkozy

Le service METRONEWS
Publié le 28 novembre 2014 à 12h04
Nord : les Jeunes Populaires roulent pour Nicolas Sarkozy

POLITIQUE – L'élection du président de l'UMP se déroule demain dans toute la France. Dans le Nord, les militants des Jeunes Populaires ne font pas mystère de leur choix : ils vont voter massivement pour Nicolas Sarkozy.

Ils ne s'en cachent pas. Les Jeunes Populaires , les militants de l'UMP âgés de moins de trente ans, s'apprêtent à voter en masse pour Nicolas Sarkozy lors des élections pour la présidence du parti, qui se déroule ce samedi dans toute la France. "La tendance est claire chez nous, confirme, à metronews, Sébastien Leblanc, délégué régional des Jeunes Populaires. Il y a une très forte majorité qui va voter pour Nicolas Sarkozy, chez les jeunes comme chez l'ensemble des militants d’ailleurs."

Bruno Le Maire et Hervé Mariton devront donc se contenter des miettes dans le Nord Pas-de-Calais mais l'essentiel est ailleurs pour le responsable régional. "Les jeunes ont été très traumatisés avec ce qui s'est passé en 2012 lors de l'affrontement Fillon-Copé, explique Sébastien Leblanc. En démarrant la campagne, tout le monde avait le désir de s'écouter et que tout se passe bien."

Une campagne très calme

Mission accomplie visiblement, même si les Jeunes Populaires s'attendaient à un peu plus de mouvement pendant cette campagne interne. "Les plus jeunes qui vivaient leur première campagne imaginaient quelque chose de plus tendu", ajoute le responsable du Nord Pas-de-Calais.

"J'ai été agréablement surpris, nous confirme Axel, 20 ans, étudiant à Science-Po Lille et militant depuis fin 2012. Je m'attendais à une campagne plus agressive, même s’il y a toujours des petites phrases. Mais dans l’ensemble tout le monde s’est exprimé sans problème."

"Remettre de l'ordre dans le parti"

Cette campagne sans esclandres doit maintenant venir valider le succès de l'ancien président de la République. Nicolas Sarkozy avait d’ailleurs choisi la métropole lilloise pour son premier meeting de campagne après l’annonce de son retour en politique. "On ne s'attend à rien d'autre qu'une victoire de Nicolas Sarkozy, prévient Axel. Notre parti a besoin d'un leader capable d'y remettre de l'ordre, c'est lui."

Il sera ensuite temps, pour les jeunes UMP nordistes de préparer l'avenir, derrière leur candidat favori. "Depuis que Nicolas Sarkozy est revenu, les adhésions remontent en flèche même si ça ne fait pas plaisir à tout le monde au sein de notre mouvement", glisse Sébastien Leblanc. Demain, dès 9 heures, 4.500 militants UMP à jour de cotisation prendront part au vote sur quasiment 8.000 encartés dans la région.

EN SAVOIR + >> La campagne de Sarkozy en 5 temps forts


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info