Nord : un cambrioleur pris en flagrant délit tire sur ses victimes

Le service METRONEWS
Publié le 30 janvier 2015 à 15h10
Nord : un cambrioleur pris en flagrant délit  tire sur ses victimes

FAIT DIVERS – Mercredi soir, lors de l’entrainement du club de football du SC Feignies, près de Maubeuge dans le Nord, trois joueurs ont surpris un cambrioleur en train de dévaliser leur vestiaire. L’individu a alors ouvert le feu dans leur direction sans, heureusement, blesser personne.

Le drame a été évité de justesse. Mercredi soir, alors qu’ils viennent de participer à l’entraînement, trois joueurs du club de football du SC Feignies ont surpris un cambrioleur en train de dévaliser leur vestiaire. Pris en plein méfait, ce dernier a ouvert le feu en les visant. Par miracle aucun des trois joueurs n’a été touché.

Les faits se sont déroulés mercredi en début de soirée. L’équipe première du SC Feignies, qui évolue dans le championnat de CFA2, est en plein entraînement sur la pelouse du complexe sportif Didier-Eloy. Trois joueurs qui s’entraînent en marge du groupe ce soir-là regagnent les vestiaires avant le reste de leurs coéquipiers. En arrivant dans le vestiaire, ils surprennent le cambrioleur en train de fouiller les sacs de l’équipe. "Il les a d’abord mis en joue avant de tirer avec son pistolet", témoigne un cadre du club dans les colonnes de La Voix du Nord.

Le cambrioleur toujours en fuite

Dans un réflexe de survie, le premier joueur à avoir poussé la porte la referme aussitôt à la vue du pistolet. Les trois coéquipiers parviennent à prendre la fuite sans avoir été touché et donnent l’alerte. Un court laps de temps qui permet au cambrioleur de s’enfuir après avoir tout de même dévalisé un vestiaire sur les deux que compte le local.

La police est rapidement arrivée sur place pour les premières constatations. D’après les informations de La Voix du Nord, le cambrioleur aurait tiré avec une arme de petit calibre, d’une à deux reprises selon les versions. Au-delà du préjudice matériel – téléphones, cartes grises et clés de voitures ont été dérobés –  le traumatisme est surtout psychologique chez les footballeurs du SC Feignies qui doivent disputer, dimanche, un match de championnat. Quant au cambrioleur, il est toujours en fuite.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info