Pourquoi l'Etat islamique a attendu 36 heures pour renvendiquer l'attentat ?

Le service METRONEWS
Publié le 16 juillet 2016 à 13h06
Pourquoi l'Etat islamique a attendu 36 heures pour renvendiquer l'attentat ?
L'essentiel

ATTENTAT DE NICE - Il aura fallu attendre 36 heures, avant que l'Etat Islamique revendique l'attentat de Nice, perpétré le 14 juillet au soir sur la promenade des Anglais, à Nice. C'est dans un communiqué de l'agence Amaq, que l'EI affirme que l'attaque est "une réponse aux appels de l'Etat Islamique à prendre pour cible les pays faisant partie de la coalition" antidjihadiste en Irak et en Syrie. Pourquoi l'agence a-t-elle attendue 36 heures avant de la revendiquer ? Eléments de réponse.

L'attentat a été perpétré à 22 heures, jeudi soir sur la promenade des Anglais à Nice mais l'Etat islamique aura attendu 36 heures pour le revendiquer. Dans un communiqué de l'agence Amaq, l'organisation terroriste affirme que l'attaque survenue à Nice est "en réponse aux appels de l'Etat islamique à prendre pour cible les pays faisant partie de la coalition" antidjihadiste en Irak et en Syrie. 

"Il n'y a pas de règles, explique à LCI le président du Centre d'Analyse du Terrorisme. Le laps de temps qui s'écoule varie d'un attentat à un autre car l'organisation attend d'en savoir plus sur l'auteur de l'attaque avant de rédiger le communiqué. Le terroriste de Nice a certainement communiqué avec l'organisation directement ou par l'intermédiaire de quelqu'un."

Pour le moment, l'enquête n'a pas permis de trouver des indices pouvant confirmer un lien entre Mohamed Lahouaiej-Bouhlel et l'Etat islamique. "Daech n'a jamais revendiqué un attentat de manière opportuniste, poursuit Jean-Charles Brisard. Les enquêteurs trouveront à terme, d'une façon ou d'une autre, des éléments qui confirmeront la connexion."

A LIRE AUSSI >> Suivez en direct les derniers événements à Nice


Sur France Info ce matin, David Thomson, spécialiste des questions sur le jihadisme a également affirmé qu'en matière de revendication, il n'y avait pas de règle. 

La revendication annonce de l’attaque, indique une source du contre-terrorisme à Metronews : "L’EI revendique lorsque l’action est terminée". En ce qui concerne le mode opératoire, il est conforme aux attentes de l'organisation terroriste. Depuis plusieurs années, l’organisation Etat islamique encourage ses recrues à passer à l’action par tous les moyens.

A LIRE AUSSI >> Les éléments de l'enquête, révélés par François Molins 

"ce type d'action correspond très exactement aux appels permanents aux meurtres des ces organisations terroristes, tels qu'elles le prescrivent notamment dans leurs revues ou vidéos", a affirmé le procureur François Molins, en évoquant les groupes jihadistes, lors de sa conférence de presse.

La course folle d'une voiture comme arme de terreur n'est pas une première

Une telle utilisation de véhicules n'est pas une première en Occident: deux attaques au nom du jihad prenant pour cibles des militaires ont récemment marqué les esprits. En mai 2013, deux Londoniens d'origine nigériane avaient renversé en voiture le jeune soldat Lee Rigby à Londres avant de le larder de coups de couteau. Sur une vidéo filmée juste après l'agression, l'un des meurtriers déclarait avoir voulu venger les "musulmans tués par des soldats britanniques".

A LIRE AUSSI >>  Attentat de Nice : des islamistes radicaux dans l'entourage de Mohamed Lahouaiej Bouhlel

En septembre 2014, dans un message audio, un porte-parole officiel s’adressait à "tous les soldats du califat" et suggérait : "débrouillez-vous pour vous retrouver seul avec un infidèle français ou américain et fracassez-lui le crâne avec une pierre, tuez-le à coups de couteau, renversez-le avec votre voiture...même de renverser la cible avec une voiture".  Quelques mois plus tard, en octobre 2014, un Canadien de 25 ans récemment converti aux thèses jihadistes avait foncé au volant de sa voiture sur trois militaires, en tuant un et en blessant un autre, au bord d'une route dans la banlieue de Montréal. 

A LIRE AUSSI >>  Qui est Mohamed Lahouaiej Bouhlel ?