Nicolas Hulot annonce la réintroduction de deux ours femelles dans les Pyrénées

La rédaction de LCI
Publié le 27 mars 2018 à 9h11
Nicolas Hulot annonce la réintroduction de deux ours femelles dans les Pyrénées

Source : AFP

URGENCE - Le ministre de la Transition l'écologie a annoncé dans une interview au Parisien que deux ours femelles seraient prochainement réintroduites dans les Pyrénées. Nicolas Hulots demande au préfet "d'organiser un dialogue pour réussir cette réintroduction", qui constituerait une première depuis 12 ans.

Il a décidé de passer à l'offensive. Le ministre de de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, annonce qu'il "souhaite engager la réintroduction de deux ours femelles dans les Pyrénées-Atlantiques à l'automne". Celui qui prônait déjà cette action du temps où il était à la tête de sa fondation assure qu'il va demander au préfet "d'organiser un dialogue pour réussir" l'opération. Il se rendra ainsi lui-même sur place afin d'en coordonner l'avancée.

Dans les Pyrénées, la présence de l’ours cristallise les tensionsSource : JT 13h Semaine
JT Perso

"On ne peut pas donner de grandes leçons aux pays qui ont sur le territoire d’emblématiques animaux sauvages menacés de disparition si l’on hésite nous-mêmes à protéger les espèces qui sont en danger en France", a-t-il expliqué dans une interview publiée dans Le Parisien ce mardi. 

Lire aussi

"On vit à l’échelle mondiale un véritable désastre écologique" et qu'à ce rythme-là, "50 % des espèces vivantes vont disparaître d’ici la fin du siècle", s'affole Nicolas Hulot. À l'heure actuelle, seuls deux ours mâles vivent dans l'ouest des Pyrénées. Parmi eux : Cannellito, le fils de Cannelle (qui était la dernière représentante de l’ours de souche des Pyrénées, tuée par un chasseur en 2004), symbole de la survie fragile de l’espèce.

39 ours dans les Pyrénées

"Je ne veux pas être le ministre qui assiste à la disparition de cette lignée", a ainsi souligné l'homme politique de 62 ans précisant qu’à l’issue de cette concertation la France solliciterait plusieurs pays européens pour choisir les deux femelles en questions.

Trois ours d’origine slovène avaient été lâchés non loin de la frontière avec l’Espagne en 1996. Puis cinq autres, dix ans après.

Le nombre d’ours est estimé à 39 dans les Pyrénées, selon les derniers chiffres officiels datant de 2016. La grande majorité des individus ont été recensés dans le centre et dans l'est du massif pyrénéen.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info