Comme chaque année, les viticulteurs de Jurançon terminent leur récolte avec quelques mois de retard. Les vendanges tardives permettent au raisin de se gorger de sucre au soleil des Pyrénées-Atlantiques particulièrement généreux en 2015. Commercialisées sous l'appellation "Jurançon", les 500 000 bouteilles des producteurs réunis en coopérative sont préparées avec soin pour être vendues en 2018 et accompagner le foie gras sur les tables du réveillon.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info