Qui était Pierre Agnès, le mystérieux PDG de Quiksilver disparu en mer ?

Antoine Llorca
Publié le 2 février 2018 à 15h18
Qui était Pierre Agnès, le mystérieux PDG de Quiksilver disparu en mer ?

Source : Iroz Gaizka / AFP

PORTRAIT - Homme discret, ce Bayonnais est devenu en 30 ans l'un des hommes les plus influents dans le milieu du surf. Il est porté disparu depuis ce mardi matin après être allé pêcher seul sur son bateau au large d'Hossegor. Vendredi 2 février, son entreprise a publié un communiqué pour annoncer sa mort.

Les recherches ont été suspendues, mercredi 31 janvier, au lendemain de sa disparition et il ne reste désormais aucune chance chance de retrouver vivant Pierre Agnès, le patron de Quicksilver. Vendredi 2 février, la maison-mère de la célèbre enseigne a publié un communiqué pour annoncer son décès : "C’est avec une profonde tristesse que nous confirmons aujourd’hui que les efforts de recherche et de sauvetage n'ont pas permis de retrouver notre PDG, Pierre Agnes, disparu en mer depuis mardi matin."

Pierre Agnès, PDG emblématique du groupe Boardriders Inc., regroupant les marques de glisse Quiksilver, Roxy et DC Shoes, était porté disparu après que son bateau avait été retrouvé échoué au nord de la plage de la Gravière, à Hossegor, dans les Landes. Un important dispositif de recherche avait été lancé pour retrouver le PDG de la célèbre entreprise.  Mais qui était Pierre Agnès, âgé aujourd'hui de 54 ans ? LCI vous raconte.

Lire aussi

Un membre de la team Quiksilver depuis toujours

Pierre Agnès, la vingtaine, débute chez Quiksilver France il y a plus de 31 ans lorsque la marque commence à se développer à l'international. Pendant quatre ans, il s’occupe du design des produits en tant que chef de projet. "Je me suis consacré au département marketing. Je suis plutôt un homme de produit", confiait-il il y a quelques années à nos confrères des Échos.  Après quatre ans à travailler pour la marque australienne, passée sous pavillon américain depuis, Pierre Agnès crée à 28 ans une entreprise "pour le fun". 

Baptisée Omareef, elle est spécialisée dans la fabrication de combinaisons de suf, de lunettes et de montres. Il l'installe à Capbreton, sa ville de coeur, tout en ouvrant un vaste "surfshop" dédié à Quiksilver et en développant une agence de voyages spécialisée pour les surfeurs. Rapidement, Quiksilver s’intéresse à Omareef et lui propose de vendre ses produits avec une licence mondiale. En 2002, la marque de surf passe la vitesse supérieure et rachète l’entreprise de Pierre Agnès.

De retour chez Quiksilver, Pierre Agnès est nommé directeur général adjoint au QG de la marque, le Na Pali (du nom d'une célèbre plage hawaïenne), à Saint-Jean-de-Luz. Rapidement, il s'occupe de la restructuration du département marketing et développe les "surfshops". Il monte rapidement les échelons et prend en 2005 la présidence de Quiksilver Europe. Moins de dix ans plus tard, il finit par s'installer à la tête du groupe Monde. Nous sommes alors en novembre 2014.

Un surfeur discret

En plus d’être un chef d’entreprise brillant, Pierre Agnès a été pendant la plus large partie des années 80 capitaine des équipes de France de surf. Il a notamment participé en 1986 aux championnats du monde à Newquay, en Angleterre.

Père de trois enfants, cet amoureux du littoral atlantique n'était pas un adorateur de la lumière. Selon les Echos, le PDG était "timide, bosseur et peu attiré par l'univers people" et avait "horreur des photos". "A l'image de son bureau dépouillé, où seuls trônent quelques planches et trophées, ce père de trois enfants, cultivait autant la franchise et le secret qu'il réservait ses compliments.


Antoine Llorca

Tout
TF1 Info