Radicalisation en prison: des détenus ne veulent plus s'adresser aux surveillantes

Le service METRONEWS
Publié le 18 janvier 2015 à 19h59
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Les vidéos infos

Les journalistes de 7 à 8 ont interrogé un surveillant de prison qui témoigne des signes indicateurs d'une radicalisation des détenus. Il décrit des hommes qui ne veulent plus s'adresser aux surveillantes, d'autres se laissent pousser la barbe, ou des épouses se rendent soudainement au parloir vêtues d'un niqab

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info