Règlement de comptes à Toulouse : un suspect en garde à vue

Le service METRONEWS
Publié le 14 octobre 2014 à 18h03
 Règlement de comptes à Toulouse : un suspect en garde à vue

FAIT DIVERS – L'individu est suspecté d'être impliqué dans un assassinat sur un parking de Beauzelle en août dernier. Il nie les faits et a été placé en détention provisoire.

L'individu de 21 ans est soupçonné de l'assassinat à l'arme de guerre d'un homme le 14 août à Beauzelle . Il a été placé en détention provisoire, lundi à Toulouse, pour "meurtre avec préméditation en bande organisée".

"Tout cela s'inscrit dans une succession de règlements de comptes, sur fond de guerre de territoire à propos de trafics de stupéfiants", a déclaré le nouveau procureur de la République à Toulouse, Pierre-Yves Couilleau.

Confondu par des témoignages

Cette mise en examen du jeune homme, qui "ne reconnaît pas les faits", selon le magistrat, "est intervenue à la suite d'une multitude d'investigations mais surtout, très récemment, de deux témoignages indirects indiquant qu'il pouvait être mis en cause comme auteur ou coauteur ou complice de l'assassinat de Walid Larbi-Bey".

Ce dernier avait été criblé de balles en pleine nuit devant le domicile de sa compagne le 14 août 2014. Cet assassinat faisait suite à deux autres homicides depuis la fin 2013. Et dès le lendemain de sa mort, un quatrième meurtre avait eu lieu dans un salon de thé et chicha du quartier du Mirail où un homme de 24 ans avait été tué de six balles.

Garde à vue de 96 heures

Au cours de sa garde à vue de 96 heures, le suspect a donné "des versions successives et évolutives qui ont contribué à instiller le doute sur la véracité de ses propos", a indiqué le parquet. "Nous avons un élément de réponse, nous sommes loin de les avoir tous", a ajouté le procureur.

Tué il y a deux mois, Walid Larbi-Bey était bien connu de la justice et de la police comme braqueur et présumé trafiquant de drogues. Il avait été placé en détention provisoire de décembre 2013 à mai 2014, parce que la justice le soupçonnait d'avoir été derrière deux "expéditions punitives" près du quartier des Izards : la tentative de meurtre en bande organisée, le 5 décembre, d'un gérant de pizzeria, et l'homicide d'un garçon de 18 ans pendant une fusillade à la kalachnikov le 8 décembre.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info