Rythmes scolaires : Marseille opte pour le service minimum

Le service METRONEWS
Publié le 5 septembre 2014 à 11h02
Rythmes scolaires : Marseille opte pour le service minimum

EDUCATION - La mairie de Marseille a annoncé jeudi la mise en place, à partir du 12 septembre, d'un système de garderie "provisoire" pour les enfants de maternelle et de primaire, en attendant que soient mises en place les activités périscolaires le vendredi après-midi.

Pas sûr que la solution calme la colère des parents... mais elle a le mérite d’exister. Faute d’avoir pu mettre en place dès la rentrée des activités périscolaires dans les écoles de la ville, la municipalité a décidé d’installer à partir du 12 septembre un système de garderie provisoire pour les vendredis après-midi.

Une garderie organisée par les Fédérations d'éducation populaire. Les fédérations de parents d’élèves seront aussi mises à contribution dans les 15 % d’écoles où les fédérations ne peuvent se rendre faute d’effectifs. Quid des activités périscolaires, cœur de la réforme ? Pas avant les vacances de la Toussaint répond désormais la mairie.

Un premier vendredi sous tension

Dans la précipitation, la mairie a également demandé au personnel municipal d’être présent dans les écoles pour le vendredi 5 septembre. A 11h30, les cours seront terminés, mais des agents seront présents jusqu’à 16h30. "C'est pour les parents pris à la gorge, vraiment pris à la gorge", souligne l’adjointe à l’Education, Danièle Casanova.

Reste que ces solutions temporaires sont loin de satisfaire tout le monde. En premier lieu, une partie du personnel de la restauration scolaire qui a prévu de faire grève ce vendredi. En ce qui concerne les parents, la pression ne retombe pas. Une manifestation est prévue à 14h30 ce vendredi devant la mairie pour exiger une bonne application de la réforme des rythmes scolaires.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info