Pour désengorger les côtes de la Manche et principalement Calais, l'État incite les migrants à rejoindre l'un des 102 centres d'accueil répartis sur tout le territoire. De nombreuses structures se trouvent en zone rurale. C'est le cas à Saint-Étienne-de-Baïgorry, dans le pays basque, où une cinquantaine de personnes ont été accueillies pendant trois mois. Elles sont aujourd'hui reparties vers d'autres horizons. À première vue, la cohabitation a plutôt été bonne.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info