Dans cette ville de Seine-Maritime de 28.000 habitants, le passage à l'acte d'Adel Kermiche, l'un des deux terroristes ayant tué un prêtre mardi, ne surprend pas vraiment. Sa radicalisation n'était pas un secret, selon des voisins.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info