Sécurité dans les transports en commun: Lyon plutôt bon élève

Le service METRONEWS
Publié le 29 septembre 2014 à 19h04
Sécurité dans les transports en commun: Lyon plutôt bon élève

SECURITE – L'insécurité sur le réseau des transports en commun lyonnais (TCL) reste en deçà de la moyenne nationale. Ce lundi, une stratégie de sécurité a été signée pour aller plus loin et renforcer la prévention de la délinquance.

Au petit jeu des comparaisons avec les réseaux de transports en commun des autres grandes villes françaises, les TCL s'en sortent plutôt bien côté sécurité. En effet, selon les statistiques de l'Union des Transports Publics (UTP), le taux des atteintes aux voyageurs dans l'agglomération lyonnaise est très inférieur à la moyenne nationale : 0,63 incident pour un million de voyages (moyenne nationale 1,37). Le niveau des atteintes sur les agents est lui de 1,40 sur le réseau TCL contre 1,95 en moyenne dans les réseaux de l'UTP.

Des résultats qui peuvent notamment s'expliquer par le développement de la vidéoprotection dans le métro, les bus et les tramways. "Nous avons investi 19 millions d'euros à ce jour dans la vidéo, explique Bernard Rivalta, président du Sytral . Nous avons installé 5600 caméras et nous allons atteindre la barre des 6000 d'ici à la fin 2014. Cela permet de prévenir les actes de délinquance et d'aider la justice: le procureur de la République a réquisitionné nos images à 791 reprises l'année dernière."

Marches exploratoires

Ce lundi après-midi, une "stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance des TCL" pour la période 2014-2017 a été signée par la préfecture, le Sytral, le procureur de la République, l'inspecteur d'académie ou encore par les Villes de Lyon, Villeurbanne et Vénissieux. "Nous allons mener des actions en milieu scolaire auprès de 15000 élèves par an pour les sensibiliser et prévenir la délinquance. Par ailleurs, les conducteurs continueront à être formés pour mieux dialoguer lors de situations difficiles", poursuit Bernard Rivalta.

Plus original, des "marches exploratoires" à l'attention des femmes vont pour la première fois être expérimentées sur le réseau. "Nous allons sélectionner un panel d'usagères avec lesquelles nous effectuerons des marches sur des sites choisis. Elles nous diront où elles se sentent en sécurité et où c'est moins le cas, précise Sandra Bernard, responsable sécurité au Sytral. Ces actions permettront de mieux comprendre leurs attentes en la matière."


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info