Sécurité routière : les gants bientôt obligatoires pour les motards (et les passagers)

par Virginie FAUROUX
Publié le 20 septembre 2016 à 16h14
Sécurité routière : les gants bientôt obligatoires pour les motards (et les passagers)

LE SAVIEZ-VOUS ? A partir du 20 novembre, les conducteurs et les passagers de motos et de scooters vont obligatoirement devoir porter des gants. En cas de refus, il vous en coûtera 68 euros d'amende et un point en moins sur votre permis.

Le décret a été publié ce mardi au Journal officiel. A partir du 20 novembre, le port de gants certifiés CE va devenir obligatoire pour les conducteurs et les passagers de motos et de scooters (cela concerne 3,6 millions de véhicules, selon une étude officielle de 2013). Une dérogation sera toutefois accordée pour les usagers dont les deux-roues sont équipés à la fois de ceinture de sécurité et de portière (ce qui est loin d'être la majorité ).

Il s'agit de l'une des mesures de protection décidées par le gouvernement et le comité interministériel sur la sécurité routière à l'automne dernier. Car si pour les motards "purs et durs", il est naturel de porter un équipement adapté, en France, 12% des utilisateurs de deux-roues motorisés roulent sans gants, selon une enquête TNS Sofres.

La police ne prendra plus de gants : les motards bientôt obligés de se protéger les mainsSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Avec des gants, les blessures aux mains sont atténuées ou évitées dans 95% des cas

Or, la Sécurité routière souligne que les blessures aux mains sont très courantes puisque le premier réflexe est de les mettre en avant en cas de projection au sol. D'ailleurs, selon une étude MAIDS (Motorcycle Accident In Depth Study), lors d'un accident,  les blessures aux mains sont atténuées ou évitées dans 95% des cas pour les motocyclistes et 87% des cas pour les cyclomotoristes lorsque l'on porte des gants épais.

Ce dispositif est une fausse bonne idée, juste une surenchère réglementaire

Fédération des Motards en colère

Des chiffres significatifs, mais pour la Fédération des Motards en colère, "ce dispositif est une fausse bonne idée, juste une surenchère réglementaire". "Pourquoi faire des lois alors que le simple bon sens devrait inciter tous les conducteurs de deux-roues à porter un équipement complet, des gants mais aussi des bottes ?" s'interroge Marc Bertrand, chargé de mission Sécurité routière. "Car 68% des blessures concernent les membres inférieurs avec pour conséquence, parfois, l'impossibilité de se déplacer", ajoute-t-il.

Après avoir hésité à sanctionner l'absence de gants au même titre que l'oubli du casque, cette infraction sera finalement punie de la perte d'un point pour le conducteur en faute et d'une amende de 68 euros. Pour le conducteur comme le passager. "Là aussi, arrêtons ce côté Père fouettard en matière de Sécurité routière", s'insurge Marc Bertrand. "Il faut inciter, convaincre, mais pas obliger. Enseigner les premiers secours à l'ensemble de la population, voilà une vrai bonne idée !"


Virginie FAUROUX

Tout
TF1 Info