Soutenez un jeune inventeur nantais, et essayez de gagner votre réveil olfactif !

Sibylle Laurent
Publié le 8 décembre 2014 à 17h03
Soutenez un jeune inventeur nantais, et essayez de gagner votre réveil olfactif !

COMMERCE – il y a six mois, Guillaume Rolland était repéré par Google pour son invention du réveil olfactif. Son appareil est aujourd’hui disponible à la vente.

Mais jusqu’où ira-t-il ? Après avoir séduit Google, le salon Lépine de Strasbourg, rencontré la ministre du Numérique devant des investisseurs, le jeune Nantais Guillaume Rolland était ce week-end à Paris, au Grand palais, dans le cadre du forum Osons la France. Il y présentait en exclusivité la version finale de son invention du Sensorwake, le réveil olfactif. Après plusieurs mois de finitions, celui-ci est en effet disponible à l’achat.

Le réveil a donc fait son chemin, depuis juin dernier, où il avait été repéré par Google dans le cadre d’un concours international visant à récompenser "l’invention qui peut changer le monde". Son Sensorwake permettait de diffuser "un parfum vivifiant stimulant les narines et aidant à se lever en quelques minutes". En plus d’être agréable, la machine se voulait aussi conçue pour les personnes souffrant de handicaps sensoriels. Guillaume a mis les vacances à profit pour améliorer le concept : il a créé un nouveau prototype, plus design, et développé de nouvelles odeurs : café, chocolat, confiture, sciure de bois…

Une invention bien vendue

Le jeune garçon, actuellement étudiant à l’université de Compiègne, a aussi un tempérament d’entrepreneur, et a su bien vendre sa nouvelle invention : son histoire a fait le tour des médias, il a lancé des appels à soutien sur les réseaux sociaux, conçu un site internet pour commercialiser son appareil, poste des photos de lui serrant la main de Pierre Gataz, patron du Medef, ou du frère de Nicolas Sarkozy, Guillaume Sarkozy, a remplacé sur internet les clichés amateurs de son prototype par des images plus léchées. Et le bouche à oreille a bien fonctionné : sa page Facebook SensorWake - Scent Alarm Clock compte aujourd’hui plus de 3 000 followers.

Pour marquer le début de la mise en vente au public, Guillaume Rolland lance un jeu concours sur son site , via un vote où les internautes peuvent choisir leur odeur préférée. L’occasion de tester, puisqu’un réveil par jour est à gagner jusqu’à Noël… et de soutenir ainsi la recherche nantaise !
 


Sibylle Laurent