Steeve Briois comparé à Mussolini, le maire FN d'Hénin-Beaumont porte plainte

Le service METRONEWS
Publié le 1 août 2015 à 11h35

POLITIQUE - Le maire FN Steeve Briois a été photographié en maillot de bain lors de l'inauguration d'Hénin-Beaumont plage. Des photos qui ont été dénoncées par un conseiller municipal socialiste d'opposition qui a comparé l'élu frontiste à Mussolini.

Une piscine, des jeux aquatiques, des habitants heureux qui pataugent. Un petit coin de ciel bleu encerclé de nuages. Une autre idée du paradis ? Non, juste des clichés postés sur le compte Facebook la ville d'Hénin-Beaumont , dans le Pas-de-Calais. Puis, au milieu du diaporama, surgit une figure familière : le maire FN Steeve Briois. Tout sourire, torse nu, il porte un short de bain, simple et noir.

A l'occasion du lancement des activités estivales proposées par la ville, le premier édile s'est mis en scène et a donné de sa personne. Une mise en scène peu appréciée par l'opposition et plus précisément par Stéphane Filipovitch, conseiller municipal PS. Accusant Steeve Briois d'utiliser les méthodes de Mussolini, il fait également une allusion pédophile. Il est allé trop loin pour le maire FN qui a décidé de porter plainte pour injures et diffamation, comme l'annonce Le Lab .

"Se déshabiller pour attirer les faveurs"

Comme dans un roman-photo, on voit Steeve Briois faire une brasse, grimper et glisser sur un toboggan. Puis il enlace une nageuse… Avant de réapparaître habillé, coupant le cordon d'inauguration d'Hénin-Beaumont plage, l'animation estivale organisée par la ville. Tous les ingrédients d'une communication politique rondement menée : des gens heureux, des sourires d'enfants... comme dans un rêve. Mais ce petit détour par la piscine n'est qu'une parenthèse. La vie politique retrouve vite ses droits et ses vives polémiques…

Stéphane Filipovitch, conseiller municipal d'opposition et secrétaire fédéral adjoint du Parti socialiste est tombé des sa chaise en voyant cette série de clichés.  Sur son blog (un billet repéré par La Voix du Nord), sur un ton rageur, il a fait part de son indignation , allant même jusqu'au dérapage : "Etre prêt à tout, se déshabiller pour s’attirer les faveurs, cela porte un nom… Et au-delà du fait que cette présence d’un homme photographié dans l’eau avec des mineurs est déjà très 'limite', (...) je crois que nous devons collectivement nous élever contre ce dévoiement de la fonction d’élu."

"Préjugés homophobes" pour le FN

Outre cette allusion à la pédophilie, l'élu socialiste termine son texte en faisant une référence au fascisme : "Faire 'corps' avec son peuple fut et reste le projet de nombres de dirigeants qui, à un moment ou un autre, ont besoin de détourner l’attention du peuple. Mussolini, maître dans l’art de la mise en scène, savait ce qu’il faisait lorsqu’il se prêtait à ce jeu."

Des propos qui ont scandalisé les élus FN qui ont dénoncé, dans un communiqué , les propos de l'élu socialiste. "Monsieur Filipovitch a franchi dans cet article toutes les limites, pour tomber dans l'ignominie la plus totale (...). Partager une activité avec ses concitoyens, ce serait être fasciste, pédophile et prostitué, avec tout ce que cela suppose de préjugés homophobes ! (...) Ici, toutes les bornes sont dépassées."

A LIRE AUSSI >> Les artistes joueront les nounous pour garder leurs loyers modérés à Fréjus


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info