Toulon: un bar gay racheté… par des missionnaires catholiques

Le service METRONEWS
Publié le 24 janvier 2015 à 22h30
Toulon: un bar gay racheté… par des missionnaires catholiques

VENTE AUX ENCHERES - "Le bar de Sodome va devenir le pub de la miséricorde" se sont réjouis les missionnaires de la miséricorde divine, les acquéreurs du lieu, dans un communiqué.

Jusqu’à présent, le Texas bar faisait partie des quelques adresses gay-friendly de la ville de Toulon. Un "bar fétiche, situé à un endroit où il y toujours eu des lieux gays" selon Clément Chassin du Guerny, responsable de l’association Rainbow Club, et majoritairement fréquenté par une clientèle masculine.

Placé en liquidation judiciaire, l’établissement a ainsi été mis aux enchères pour être cédé aux plus offrants… Et c’est une communauté catholique traditionnaliste, les missionnaires de la miséricorde divine, rapporte le site d’information LGBT (lesbien, gay, bi et trans') Yagg , qui en a alors fait l’acquisition grâce au don de 15.000 euros du diocèse de Toulon. Pas si anodin.

Pas d’"esprit de revanche"

D'ailleurs la pilule passe mal pour les représentants de la communauté LGBT toulonnaise. Joint par Yagg, David, propriétaire du Mi-Divin, un autre bar gay de Toulon, déplore le rachat du Texas bar par les missionnaires. "J’aurais préféré qu’il y ait un autre lieu gay-friendly en ville, ça me fait de la peine de voir que le Texas Bar a été repris par des intégristes catholiques avec leur longue robe noire et leur collerette blanche. Mais avec tout ce qui s’y est passé, il faudra qu’ils fassent venir 30 exorcistes!"

De son côté Fabrice Loiseau, fondateur des missionnaires de la miséricorde divine, se défend dans un article à paraître dans Var-Matin ce dimanche. Derrière ce rachat il n’y aurait ni "esprit de revanche", ni volonté d’exorciser l'ancien bar gay. Début janvier, un communiqué de cette communauté catholique se réjouissait pourtant de cette acquisition pour "l’évangélisation dans le quartier". "Ainsi le bar de Sodome va devenir le pub de la Miséricorde", peut-on y lire. Pas sur que l'ambiance y soit très gaie. 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info