Toulouse : les employés ferment leur crèche et oublient une fillette de 22 mois

Le service METRONEWS
Publié le 23 juin 2015 à 14h26
Toulouse : les employés ferment leur crèche et oublient une fillette de 22 mois

FAIT DIVERS - Elle a été oubliée dans les locaux de la crèche Claude-Nougaro située dans le quartier Bellefontaine, à Toulouse. Elle est restée plus d'un quart d'heure seule dans les murs avant que son papa n'alerte la police et la mairie.

Il est 18h45 ce lundi, lorsqu'un père de famille se rend à la crèche Nougaro dans le quartier Bellefontaine pour récupérer Noémie, sa petite fille de 22 mois. Mais là, impossible d'entrer, toutes les portes sont closes. Il contacte donc son épouse, pensant qu’elle a peut-être déjà récupéré le bébé. Mais cette dernière lui indique qu’elle n’est pas venu la chercher.

Paniqué, le papa décide alors de se rendre au plus vite au commissariat le plus proche. Les policiers arrivent à joindre un responsable de la mairie qui dispose des clés et des codes d’alarme. Une fois à l’intérieur, ils trouvent des locaux vides et la petite fille en train de pleurer seule dans un lit, mais en bonne santé.

La mairie reconnait "une erreur humaine"

Interrogée, la mairie a reconnu qu'il "y avait eu une erreur du personnel, une erreur humaine". Selon le rapport rédigé suite à cet incident, le père était arrivé trop tard, la crèche municipale fermant à 18 h 30. "Mais cela ne justifie rien", a-t-on toutefois ajouté. Les parents ont déposé plainte contre la garderie.

Daniel Rougé, le vice-Président du Centre Communal d'Action Sociale, a présenté ses excuses aux parents et assuré rechercher "une autre solution de garde pour l'enfant, comme l'ont demandé ses parents" a indiqué la mairie de Toulouse dans un communiqué. Une enquête administrative a été lancée pour trouver les explications à cet incident.

A LIRE AUSSI >> La mystérieuse mort d'un bébé dans une crèche parisienne


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info