Tourisme, investissement, qualité de vie : Paris est-elle attractive ?

Le service METRONEWS
Publié le 18 novembre 2014 à 20h13
Tourisme, investissement, qualité de vie : Paris est-elle attractive ?

CHIFFRES - Si Paris a longtemps rayonné, aussi bien du point de vue culturel qu'économique, la capitale française doit à présent rivaliser avec d'autres métropoles mondiales, tout autant, voire plus séduisantes.

Si la capitale française a longtemps été jalousée par les grandes métropoles internationales pour sa capacité à séduire les touristes comme les riches investisseurs, Paris a aujourd'hui bel et bien perdu de son aura. Et doit faire face à des adversaires de taille. Revue des secteurs qui résistent et des monopoles parisiens mis à mal.

LES POINTS FORTS :
1 - Des investisseurs étrangers charmés

La Ville Lumière se hisse à la troisième place des grandes métropoles mondiales pour les investisseurs internationaux, derrière Londres et New York, selon une étude du cabinet d'audit KPMG publiée mardi. La capitale française gagne ainsi deux places par rapport à 2013.

2 - L'atout Grand Paris
Le projet de Grand Paris, qui vise à transformer l'agglomération parisienne en une grande métropole mondiale, enthousiasme les entrepreneurs étrangers. Et conforte Paris en tant que métropole plus attractive, selon la même étude de KPMG.

EN SAVOIR + >> Grand Paris : 500 millions par an pour sauver les transports

3 - Une capitale intellectuelle ?
Cocorico ! Fin mai, une étude du cabinet PwC classait Paris comme leader mondial du capital intellectuel, deuxième en nombre de bibliothèques nationales et troisième en ce qui concerne sa population diplômée. Légère ombre au tableau, la première université parisienne, Pierre et Marie Curie (UPMC), n'arrive qu'à la 35ème place du palmarès mondial .

LES POINTS FAIBLES :
1 - Une puissance économique en baisse

Entre 2012 et 2014, Paris est passée de deuxième à quatrième puissance économique, derrière Londres, Pékin et New York. Dans le viseur : les charges qui pèsent sur les entreprises, l'imposition et la faible croissance du PIB.

EN SAVOIR + >> Plan vélo 2014-2020 : Paris, bientôt capitale de la bicyclette ?

2 - Le déclin de la qualité de vie parisienne
L'image de la vie parisienne a perdu de son faste. La capitale a chuté de sa première place au profit de Sydney et se retrouve loin du podium, en septième position, derrière Londres, San Francisco, Berlin ou encore Hong Kong et Singapour. Selon PwC, les embouteillages et les difficultés de logement sont en cause. Même les cadres français préfèrent vivre ailleurs : à Lyon ou à Toulouse par exemple , selon une enquête de l'Apec.

3 - Moins de touristes
C'est une première. En 2013, Londres a accueilli davantage de touristes que Paris , en affichant un total de 16,78 millions de visiteurs étrangers, contre 16,6 millions pour la capitale française. Une guerre des chiffres que se livrent les deux maires européens, car en comptabilisant château de Versailles et Disneyland de Marne-la-Vallée, le total explose à 28 millions.

EN SAVOIR + >> Paris, capitale des célibataires

4 - Un marché immobilier détrôné
L'architecture parisienne a perdu de son éclat. Paris ne fait plus partie des cinq villes préférées des investisseurs immobiliers . Selon l'étude Wealth Report 2013, la capitale française a été rétrogradée de la quatrième à la sixième place, derrière Londres, New York, Hongkong, Miami et Singapour. Sur le marché du luxe parisien, les prix baissent et les acheteurs étrangers se font de plus en plus rares.

EN SAVOIR + >> Paris, capitale de la solitude


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info