Un tour de France à vélo comme un pied de nez à la maladie

Le service METRONEWS
Publié le 7 septembre 2014 à 10h18
Un tour de France à vélo comme un pied de nez à la maladie

DÉFI - Elle est arrivée saine et sauve avec une dizaine de jours d’avance sur son calendrier ! La Grenobloise Bionic Patricia a bouclé son tour de France de 5 200 km en 64 étapes à la mi-août, avec son vélo, spécialement conçu pour elle.

"Mes mollets ont grossi !" Celle que l'on surnomme Bionic Patricia, en raison de son sternum en Gorte-Tex et de ses côtes en titane, a bouclé son tour de France à la mi-août, soit quelques semaines en avance ! Elle est arrivée devant la tour Perret à Grenoble, là où tout avait commencé le 7 juin dernier.

Durant soixante-six jours, Bionic Patricia a roulé à raison de six heures par jour, six jours par semaine, pour faire de son tour de France un pied de nez aux deux cancers qui l'ont touchée. Ses victoires ? "Le col de la Bonnette, à 2 800 mètres !" assure-t-elle sans hésiter, et toujours avec une bonne dose d’humour. "Les enfants que j'ai croisés sur mon chemin me disaient : mais est-ce que vous mangez la nuit ? Quand est-ce que vous dormez ?"

Une victoire contre la maladie

Malgré un été pluvieux, Patricia a tenu bon son guidon et accumulé les souvenirs : "Beaucoup de gens m’ont ouvert leurs portes. Une nuit, j’ai même dormi dans une péniche ! se souvient-elle. C’était un tour de France des 5 sens : j’ai redécouvert les ruisseaux, les fontaines, l’odeur des plantes que le soleil commence à chauffer le matin."

En solitaire, elle n’a jamais eu peur et ne s'est pas non plus découragée : "J’avais peur de ne pas pouvoir finir, c’est une victoire ! J’ai juste dû modifier une partie de mon parcours car une petite fatigue s'était installée et m’a empêchée de monter des grands cols."

Une campagne de dons réussie

Durant son tour, Bionic Patricia a récolté près de 5 000 euros de dons, qui seront reversés à l’association Espoir Isère contre le cancer . "C’est un merveilleux exemple de courage et de ténacité pour tous les malades du cancer. Ce genre de lutte par le sport contribue à la guérison", souligne la présidente, Nicole Audrain.

La prochaine étape pour Patricia, quand elle aura posé ses bagages ? Après être passéer par la case "médecins" pour effectuer un contrôle, mais surtout recommencer à courir !


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info