Un vol Paris-Pékin d'Air China fait demi-tour après une fausse alerte à la bombe

Sébastie MASTRANDREAS
Publié le 26 juillet 2018 à 17h32, mis à jour le 26 juillet 2018 à 18h47
Un vol Paris-Pékin d'Air China fait demi-tour après une fausse alerte à la bombe

Source : AFP

L'essentiel

INCIDENT - Un avions Paris-Pekin de la compagnie Air China a dû faire demi-tour ce jeudi peu après son décollage. La compagnie a, dans un premier temps, parlé d'une alerte à caractère "terroriste". Finalement, il s'agissait de l'appel malveillant d'un passager resté à Paris.

Ce jeudi après-midi, un avion de la compagnie Air China a dû faire demi-tour, en raison d'une alerte décrite dans un premier temps comme "terroriste". Le vol CA876 parti de Paris ce jeudi à 12h59, et à destination de Pékin  a dû rebrousser chemin alors qu'il se trouvait au-dessus de la frontière belge. Le Boeing 787 a été contraint de se poser à son point de départ, l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, 30 minutes après son décollage. Il atterri à 13h55. 

La compagnie d'aviation précise dans un communiqué qu'elle a reçu un message suspect à "caractère terroriste". L'avion s'est posé sans incident, avec des passagers indemnes. D'après les premiers éléments, il s'agit d'un fausse alerte provoquée par un passager qui n'avait pu embarquer. L'ensemble des passagers repartiront dans un vol pour Pékin jeudi à 21 heures. 

Un homme en garde-à-vue

"Un passager retardé par un colis abandonné à l'aéroport de Roissy a téléphoné à la compagnie en disant qu'il y avait une bombe dans le terminal et son interlocuteur a compris qu'il y avait une bombe à l'intérieur de l'avion", a expliqué à l'AFP la Délégation préfectorale des aéroports parisiens. Ce passager serait de nationalité australienne. Il a été placé en garde à vue, et une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny.