Une aide à domicile soupçonnée d'avoir escroqué 60.000 euros à ses patrons

Le service METRONEWS
Publié le 13 février 2015 à 12h44
Une aide à domicile soupçonnée d'avoir escroqué 60.000 euros à ses patrons

FAIT DIVERS – Une aide à domicile est soupçonnée d’avoir escroqué pendant trois ans un couple de personnes âgées dont elle s’occupait. Le préjudice s’élève à 60.000 euros.

En 2009, un couple de personnes âgées (68 et 76 ans) et leur fille handicapée sont assistés dans leur quotidien par une aide à domicile roubaisienne qui exerce en auto-entrepreneur, comme l’explique la Voix du Nord .

Préparations de repas, toilette, courses, l’auxiliaire de vie intervient dans chaque geste du quotidien que le couple n’est plus capable de réaliser de manière autonome.

Des achats personnels avec le chéquier du couple

Les choses se gâtent quand le mari s’aperçoit qu’une partie de sa pension a été saisie par un organisme financier pour des impayés. Or, la comptabilité du couple et la gestion des factures sont des domaines entièrement pris en charge par l’aide à domicile. Une plainte est donc déposée et les enquêteurs vont notamment découvrir qu’elle aurait utilisé le chéquier du couple pour des achats personnels à de multiples reprises.

L’auxiliaire de vie est aussi soupçonnée d’avoir prêté de l’argent au couple puis aurait perçu des indemnités de retards de paiement lors du remboursement, sans qu’aucune comptabilité officielle ne soit établie.

Placée en garde à vue il y a quelques jours, l’aide à domicile nie les faits. Elle a été placée sous contrôle judiciaire en attendant de passer devant le tribunal correctionnel de Lille le 17 mars prochain. Le préjudice financier est estimé à 60.000 euros.
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info