Une bombe contenant 250 kg d'explosifs désamorcée lundi près de Lyon

Le service METRONEWS
Publié le 2 juillet 2015 à 16h45
Une bombe contenant 250 kg d'explosifs désamorcée lundi près de Lyon

DÉMINAGE – Ce lundi, une bombe contenant 250 kg d'explosifs sera désamorcée à Vénissieux, près de Lyon. Deux périmètres de sécurité seront mis ne place.

Décidément, les démineurs lyonnais ont du travail en ce moment. Après avoir retiré une bombe des eaux du Rhône le 23 juin dernier , une nouvelle opération les attend ce lundi. Cette fois, c'est à Vénissieux qu'ils devront intervenir, puisqu'une bombe américaine de la Seconde Guerre mondiale a été découverte sur un chantier le 24 juin. Un double périmètre de protection des habitants sera mis en place pour l'occasion.

"En effet, le système d'amorçage de l'engin étant particulièrement sensible, la bombe qui contient environ 250 kg d'explosif, ne peut être déplacée ou transportée. Le désamorçage doit donc intervenir sur le site. En attendant sa neutralisation, la bombe a été enterrée sous plusieurs mètres de terre", explique la préfecture. Un premier périmètre de 150 mètres autour de l'engin sera installé, et nécessitera l'évacuation de toutes les personnes présentes, y compris à l'intérieur des habitations, bureaux, ou commerces. Celles qui résident dans ce périmètre sont invitées à le quitter au plus tard à 7 heures 30, en veillant à fermer les fenêtres et les volets de leur résidence.

Coups de sirène

Un second périmètre de 500 mètres autour de l'engin se traduira par la nécessité de confinement des populations, c'est-à-dire le maintien à l'intérieur des bâtiments, fenêtres closes. Le début de l’opération sera signalé par un coup de sirène et la fin par deux coups de sirène. Elle devrait être terminée en fin de matinée.

Pour que tout se passe pour le mieux, les services de la Ville de Vénissieux informeront l'ensemble des riverains en distribuant un document dans les boîtes aux lettres. Des médiateurs effectueront également des visites auprès des habitants. Et pour tous ceux qui le souhaitent, un point d’accueil est prévu au stade Laurent-Gerin où la prise en charge des habitants est organisée. Une navette TCL sera d'ailleurs positionnée à l’arrêt du tram A. Croizat/P. Bert. Et effectuera des allers/retours vers le stade Laurent-Gerin.

A LIRE AUSSI >> Lyon : une bombe de 50 kilos extraite du Rhône, sous le pont Lafayette
 


Le service METRONEWS