Veiller et non surveiller, la solution pour éviter les dérives des enfants sur Facebook ?

Le service METRONEWS
Publié le 2 mars 2016 à 7h38
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Les vidéos infos

Le Parisien a consacré un long article dans son édition de ce mardi sur la problématique des réseaux sociaux chez les enfants. Si ces derniers sont autorisés à partir de treize ans, nombreux sont les enfants qui s'inscrivent à 10-11 ans à l'aide d'une fausse date de naissance. Au lieu de les surveiller, un spécialiste conseille aux parents de veiller simplement sur le compte Facebook de leurs enfants, sans s'immiscer complètement dans leurs vies privées.

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info