Avec un million et demi de cas, c'est le pays le plus touché par l'épidémie. Au Brésil comme dans toute l'Amérique latine, une grande campagne de désinfection a été lancée. L'armée a même été réquisitionnée. La cible : les moustiques de types Aedes dont font partie les moustiques-tigres, porteurs du virus Zika. Un virus qui peut entraîner des irruptions cutanées, de la fièvre voire des complications neurologiques graves, notamment pour les fœtus.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info