Vol de fret à grande échelle dans le Nord : trois hommes écroués

Le service METRONEWS
Publié le 27 novembre 2014 à 11h26
Vol de fret à grande échelle dans le Nord : trois hommes écroués

JUSTICE – Ces trois hommes pillaient le contenu de remorques de poids-lourds et d'entrepôts dans le département du Nord. Le préjudice total est estimé à plusieurs millions d'euros.

Trois hommes âgés de 35 à 40 ans, soupçonnés d'avoir volé dans le Nord des marchandises transportées en poids lourds pour un préjudice total estimé à plusieurs millions d'euros, ont été mis en examen à Lille et écroués.

Six vols au total sont imputés à l'équipe de malfaiteurs présumés, interpellés dans l'agglomération lilloise le 19 novembre par les policiers de la sûreté départementale du Nord . "Il s'agit d'une délinquance structurée, bien organisée", a expliqué un enquêteur, en précisant que le premier vol dont est soupçonnée l'équipe, celui de 1 470 ordinateurs d'une valeur totale de 800 000 euros, dérobés dans un entrepôt près de Lille, remontait à novembre 2012.

Volés pendant le repos des routiers 

Les autres vols, tous commis dans le Nord, portaient notamment sur du parfum, de la lingerie féminine et de l'outillage, des marchandises faciles à revendre, selon la même source. Les malfaiteurs pillaient le contenu de remorques garées sur des parkings durant la période de repos des chauffeurs-routiers après avoir préalablement effectué des filatures pour identifier la nature de la cargaison.

Ils arrivaient avec leur propre véhicule tracteur et repartaient parfois avec la remorque qu'ils déchargeaient ensuite, à l'abri des regards, dans l'un des trois entrepôts qu'ils louaient. Ils pouvaient aussi décharger la marchandise sur le parking même, à l'aide d'un chariot-élévateur transporté dans leur propre camion.

Déclencher l'alarme pour tester

Les voleurs présumés ciblaient également des entrepôts, déserts le week-end. "Ils étaient capables de se mettre en face de l'entrepôt, de déclencher l'alarme pour tester, avec un chronomètre, la réactivité de la police, des gendarmes ou des sociétés de gardiennage", a raconté un enquêteur. "Forts de ces éléments, ils arrivaient avec un véhicule tracteur et une remorque vide, se garaient devant le quai de chargement et volaient ce qui se trouvait dans l'entrepôt après avoir neutralisé le système de vidéosurveillance", a-t-il poursuivi.

Les trois hommes écroués, qui "ne menaient pas un train de vie mirobolant", selon la même source, ont été mis en examen samedi pour vol et recel en bande organisée ainsi que pour association de malfaiteurs, a-t-on appris auprès du parquet de Lille. Les policiers vont devoir notamment établir de quelle façon les marchandises étaient revendues. L'hypothèse d'une ou de plusieurs filières organisées, notamment via le Belgique, est privilégiée, a précisé un enquêteur.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info