Voyage à Nantes : ça commence ce vendredi !

Sibylle Laurent
Publié le 27 juin 2014 à 11h57
Voyage à Nantes : ça commence ce vendredi !

TOURISME - Le Voyage à Nantes est lancé ce vendredi à 19 heures. Une quarantaine d’œuvres ou d’expositions sont parsemées dans toute la ville, le long de la ligne verte. Cette année, les commerces participent à la fête.

Une limace géante collée sur un mur. Un dentier lumineux. Des enseignes à l’envers. Les promeneurs nantais qui lèvent un peu les yeux ont pu apercevoir de curieux changements, sur les frontons des commerces de la cité des ducs, ces derniers jours.

C’est en fait l’opération "Viva Las Vegas", installée dans le cadre du Voyage à Nantes, qui commence ce soir . Trois artistes, Quentin Faucompré, Pascal Lebrain et Olivier Texier ont détourné et réinterprété avec humour les enseignes d’une cinquantaine de boutiques, à découvrir au fil de la promenade : sculptures, éléments gonflables… occupent ainsi le fronton des établissements. "L’idée était de créer un jeu de piste dans la ville, une série d’apparitions inattendues qui perturbe la continuité des signes qui caractérisent normalement les rues commerçantes", expliquent-ils. Les rue de Verdun, rue Saint-Denis, rue des Carmélites, ou encore du Maréchal-Joffre ont ainsi été envahies.

Opération séduction

Mais si l’art investit toujours plus la rue, c’est voulu. En effet, l’an dernier, des critiques avaient émergé de la part de certains commerçants qui se sentaient délaissés ou peu écoutés par le Voyage à Nantes, structure en charge de développer le tourisme, et les orientations prises. Les restaurateurs du centre-ville avaient ainsi dénoncé l’ouverture de la Cantine, vaste restaurant éphémère installé dans le cadre du Voyage à Nantes, qui s’apparentait "à de la concurrence déloyale".

Lors du bilan 2013, Jean Blaise, le directeur de la manifestation, avait affiché sa volonté de conciliation et annoncé "vouloir associer plus étroitement les commerçants" à l’évènement. Pour qu’ils participent, et profitent également des retombées économiques assurées par la manifestation.

Dans ce cadre, une autre opération – plus commerciale celle-là – est mise en place : les boutiques qui souhaitent être associés à l’image du Voyage à Nantes affichent un macaron vert signé "J’aime the Voyage". C’est le signe qu’elles proposent un "collector", un objet ou une prestation spécialement conçu pour la manifestation. Ainsi, la boucherie du Bouffay propose la "Saucisse du Voyage", la librairie Les P’tits papiers a créé "la Ligne verte du Voyage", et Coiff’il a inventé la "Barbe du Voyage". En échange, la structure met en avant leurs propositions sur son site Internet, ainsi que dans les points info- tourisme. Du gagnant-gagnant !


Sibylle Laurent

Tout
TF1 Info