De Lacanau à l'Île d'Oléron, la côte Atlantique s'érode de quatre mètres par an. Les rivages de l'Île d'Oléron, régulièrement touchés par les tempêtes comme en février 2014 avec Pétra, sont donc en perpétuel changement : les plages de cette partie du littoral français ont cédé ces dernières années des quantités de sable importantes.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info