Apple s'est excusé, jeudi, après une polémique sur la publicité du nouvel iPad Pro.
L'entreprise américaine a été la cible des critiques, à cause de l'utilisation de l'intelligence artificielle.
Des premières accusations jusqu'aux excuses, TF1info vous explique comment cette controverse a enflammé le débat outre-Atlantique.

Des instruments de musique, des sculptures ou encore des livres écrasés par une machine et remplacés par une tablette, le tout au son d'une musique pop. Voici le contenu d'une publicité pour la dernière nouveauté d'Apple, l'iPad Pro M4. Mais les Américains n'ont pas vu d'un bon œil ce spot publicitaire, appelé "Crush !" et dévoilé mardi 7 mai. Ils l'ont accusé de promouvoir l'intelligence artificielle, au détriment de la "créativité humaine".

Tout est parti d'un tweet de Hugh Grant, mentionnant "la destruction de l'expérience humaine grâce à la Silicon Valley". De nombreux artistes l'ont ensuite rejoint. Ils soulèvent leur peur d'être peu à peu remplacés par des intelligences artificielles génératives, capables de produire toutes sortes de contenus (textes, images, vidéos, musiques…) Certains ont par exemple déjà déposé une plainte en septembre 2023 contre ChatGPT, à qui ils reprochent d'avoir pillé leurs œuvres pour entraîner des algorithmes.

Devant cette fronde, Apple a présenté, jeudi 9 mai, ses excuses. "La créativité fait partie de notre ADN chez Apple, et il est incroyablement important pour nous de concevoir des produits qui permettent aux créatifs du monde entier de s'épanouir", a déclaré Tor Myhren, vice-président du marketing d'Apple, au site spécialisé Ad Age. "Notre objectif est de célébrer la myriade de façons dont les utilisateurs s'expriment et donnent vie à leurs idées grâce à l'iPad. Nous avons raté le coche avec cette vidéo et nous en sommes désolés", a-t-il ajouté. La marque à la pomme a donc décidé de ne pas diffuser la publicité à la télévision, comme initialement prévu. La vidéo sera tout de même diffusée sur YouTube et X.


Zoe SAMIN

Tout
TF1 Info