Astuce geek : découvrez le bouton invisible de Windows

par Matthieu DELACHARLERY
Publié le 29 août 2016 à 19h00
Astuce geek : découvrez le bouton invisible de Windows

Source : PC Plus Magazine / Futu/REX/SIPA

WINDOWS - Tout au long de la journée, nous passons notre temps à ouvrir et fermer des fenêtres sur l'écran de nos ordinateurs. Voici une astuce qui pourrait vous faire gagner un peu de temps.

Lorsque cet ingénieur américain s’est lancé dans l’informatique, il y a 25 ans, les premières versions de Windows à disposer d’une interface graphique permettant d’afficher le contenu des dossiers  ne disposaient pas de la fameuse croix rouge. Vous savez, celle qui vous permet de fermer une fenêtre.

Capture d'écran Windows 2.0
Capture d'écran Windows 2.0 - Windows/The Secret Button

Avant son apparition sur Windows 95, il fallait cliquer deux fois en haut à gauche de la fenêtre, sur un bouton qui faisait alors apparaître un menu déroulant, explique sur son blog Richard Mitton.  Or comme l’explique l’informaticien,  un double-clic sur ce bouton invisible continue de fermer les fenêtres.

Un bouton encore présent sur Windows 7 et Windows 10

Sur Windows 7 , le bouton invisible permettant de fermer une fenêtre  se trouve au-dessus des boutons Précédent et Suivant.
Sur Windows 7 , le bouton invisible permettant de fermer une fenêtre se trouve au-dessus des boutons Précédent et Suivant. - The Secret Button

Microsoft a choisi en effet de conserver le bouton, même s’il n’apparaissait plus désormais de manière graphique sur les fenêtres. Encore aujourd’hui, il est présent dans Windows 7, où il est complètement caché au-dessus des flèches, mais aussi dans Windows 10, via un double-clic sur l’icône de dossier.

Sir Windows 10, il vous suffit de double cliquer sur l’icône de dossier, en haut à gauche de l'écran.
Sir Windows 10, il vous suffit de double cliquer sur l’icône de dossier, en haut à gauche de l'écran. - The Secret Button

Un clin d'’œil des développeurs aux anciennes versions de Windows ?

La raison ? Personne ne l’a connaît vraiment. Un oubli de l’équipe de développeur, un clin d’œil pour rendre hommage aux anciennes versions du système d’exploitation de Microsoft ? Impossible à dire. Un brin nostalgique Richard Mitton, lui, a son idée sur la question :

"Un seul clic, c’est mieux que deux, n’est-ce pas ? Ou peut-être ça ne l’est pas, écrit sur son blog le développeur. Les actions destructives devraient nécessiter une confirmation supplémentaire, non ? Cette confirmation existait quand vous deviez double-cliquer sur n’importe quoi, si cela avait pour conséquence un effet important."

Inutile de dire que cette astuce ne va pas vous changer la vie, mais vous pourrez au moins faire bonne figure lors d'un apéro avec des geeks !


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info