Quel futur pour demain ?

CES 2023 : la palme de l'appareil "high-tech" le plus étonnant est décernée à…

par Matthieu DELACHARLERY
Publié le 5 janvier 2023 à 18h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le CES ouvre ses portes ce jeudi à Las Vegas, aux États-Unis.
Chaque année, ce salon est la grande messe de l'électronique grand public.
Certains objets sont surprenants. Palmarès.

Le Consumer electronic show (CES), la grande messe annuelle de l'électronique grand public, ouvre ses portes ce jeudi 6 janvier à Las Vegas, aux États-Unis. Chaque année, ce salon dédié aux nouvelles technologies est l’occasion de découvrir les innovations de demain qui changeront notre quotidien. Petit tour d’horizon des inventions les plus surprenantes qui ont été dévoilées à la presse avant son ouverture au public. 

Lire aussi

La poussette avec l’option "conduite autonome"

Une poussette qui avance toute seul, certains parents en ont rêvé paraît-il. Enfin, c'est probablement ce que pensent les inventeurs de Glüxkind, dont l’ambition est de faire entrer cet objet du quotidien dans le XXIe siècle. La startup canadienne a donc dévoilé "Ella", un landau futuriste doté d’intelligence artificielle (IA). L’engin embarque des petits moteurs électriques et une kyrielle de capteurs et de caméras, qui analysent son environnement en temps réel, de quoi lui permettre se déplacer de manière autonome en suivant son propriétaire. La technologie de conduite autonome ne peut être utilisée que lorsque la poussette est vide, lorsque le parent tient son enfant par la main par exemple, précise le fabricant. 

L’engin embarque des petits moteurs électriques et une kyrielle de capteurs et de caméras, qui analysent son environnement en temps réel.
L’engin embarque des petits moteurs électriques et une kyrielle de capteurs et de caméras, qui analysent son environnement en temps réel. - GLÜXKING

Les moteurs électriques servent aussi à améliorer la conduite, monter une pente ou freiner dans une descente. Avec un poids de 13,6 kilos, ce n’est pas un luxe, à vrai dire ! La poussette peut atteindre une vitesse maximale de 6 kilomètres par heure, soit celle d’un humain qui marche à bonne cadence. En chemin, grâce à la fonctionnalité "rock-my-baby", le landau se balancera doucement d'avant en arrière pour aider votre progéniture à trouver le sommeil. Et une machine à bruit blanc a également été intégrée pour l'y aider. Le prix à payer pour s’offrir ce gadget ? Comptez 3300 dollars, soit environ 3110 euros. Les livraisons commenceront aux États-Unis et au Canada en avril avant de s'étendre à l'Europe en 2024.

Le four intelligent qui fait des "selfies"

Pour cette nouvelle édition du CES, le géant coréen de la technologie a emporté dans sa hotte tout un tas de nouveautés et notamment dans le domaine de l'électroménager. Parmi eux, un four mural baptisé Bespoke AI. Comme son nom l'indique, il est doté de fonctionnalités dites "intelligentes". La plus intrigante étant une caméra interne, qui permet à l'utilisateur de surveiller la cuisson d’un plat, sans bouger le moindre orteil. Pratique, enfin si l’on habite dans une grande maison. Mais ce n’est pas tout. La caméra vous permet aussi de prendre des photos et même de diffuser en direct sur les réseaux sociaux la vidéo de votre plat lorsqu’il est en train de cuire. 

Dans l’idée peut-être de vous encourager à lancer votre propre émission de cuisine en streaming. Après tout, si vous avez de l’argent et du temps à perdre, on ne sait jamais. D’autant qu’avec son intelligence artificielle, pas besoin d’être un grand cuisinier pour se concocter un bon petit plat. Le four vous guidera pour optimiser les conditions de cuisson et pourra même vous alerter si votre plat est en train de brûler. Son concepteur affirme qu’il peut reconnaître jusqu’à 80 plats différents. Il sera disponible en Amérique du Nord plus tard en 2023, a fait savoir le fabricant Samsung. En revanche, son prix n'a pas encore été communiqué pour l'instant.

Le gadget connecté qui analyse votre urine

Il s'accroche à la cuvette de n'importe quelles toilettes et analyse votre urine en temps réel, une fois connecté à votre smartphone. U-Scan est tout simplement le "premier laboratoire connecté d’analyse d’urine à domicile, non invasif", explique le fabricant français Withings, qui a profité du CES pour dévoiler le dernier-né de ses objets connectés dédiés à la santé. "Avec plus de 3000 métabolites, l'urine reflète particulièrement bien notre état de santé. Elle donne un aperçu immédiat de l'équilibre de l'organisme, et peut aider à détecter et à surveiller une grande variété de données de santé", souligne, dans une note sur son site internet, l'entreprise.

Avec son diamètre de 90 mm seulement, ce laboratoire de santé s'intègre dans n'importe quelle cuvette de toilettes.
Avec son diamètre de 90 mm seulement, ce laboratoire de santé s'intègre dans n'importe quelle cuvette de toilettes. - WITHINGS

Une fois recueillie par l'appareil, l'urine est injectée dans de minuscules capsules puis est analysée grâce à un lecteur optique. Le résultat de l'analyse est envoyé sur le smartphone de l'utilisateur sous la forme de compte rendu détaillé avec des conseils pratiques pour améliorer sa santé. Comme l'indiquent nos confrères du site spécialisé Les Numériques, Withings proposera dans un premier temps deux cartouches spécifiques : U-Scan Nutri Balance, pour fournir des informations et conseils métaboliques sur l'hydratation et la nutrition ; et U-Scan Cycle Sync, pour le suivi et la synchronisation du cycle menstruel des femmes. Ensuite, il faudra racheter des recharges ou s'abonner pour les recevoir automatiquement. 

Quant à son prix, U-Scan sera commercialisé au tarif de 499,95 euros en kit de démarrage (avec une cartouche couvrant 3 mois de mesure). L'abonnement, lui, coûtera 29,95 euros par mois. Son lancement devrait se faire au deuxième trimestre 2023 en Europe. 

L'objet connecté qui décrypte les cris de bébé

"Pourquoi mon bébé pleure-t-il ?" : cette question, tous les parents sans exception se la posent, mais sans être en mesure d'y répondre, le plus souvent. D'où l'idée de Q-Bear, un curieux gadget qui traduit les "cris" de bébé grâce à une technologie d'intelligence artificielle. Développé par une société taïwanaise, cet appareil a pour vocation d'aider les parents à répondre aux besoins de leur enfant sans avoir à se poser de questions, explique son concepteur sur son site internet. Le dispositif est recouvert d'une couche en silicone et peut être installé soit dans un berceau, soit dans une poussette. 

Q-bear est un traducteur de pleurs de bébé, qui vise à aider les parents à répondre aux besoins de leur enfant sans avoir à se poser de questions.
Q-bear est un traducteur de pleurs de bébé, qui vise à aider les parents à répondre aux besoins de leur enfant sans avoir à se poser de questions. - Q-BEAR

Concrètement, une fois en marche, Q-Bear analyse les pleurs de l'enfant et détermine en conséquence l'un des quatre besoins de son "indice d'inconfort" : la faim, une couche sale, de la somnolence ou un besoin de confort. Il intervient dans les 10 secondes qui suivent les pleurs du bébé et s'améliore au fur et à mesure que vous utiliserez l'appareil, avance le site américain Mashable, qui cite le fabricant. Le dispositif peut même diffuser automatiquement une berceuse ou un "son utérin breveté" (vous avez bien lu) et allumer une lumière d'aide à l'endormissement si les pleurs du bébé indiquent qu'il est fatigué. 

Pour l'instant, ce drôle d'objet connecté n'est pas commercialisé et son concepteur n'a pas communiqué sur le prix auquel il sera vendu à sa sortie.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info