ÉCOLO – Les "Jeux olympiques de la modernité, mélange de technologie et d’écologie". C’est ainsi que Tokyo porte haut les JO 2020. Et pour cela, la ville a réussi un premier pari : récupérer suffisamment de smartphones à recycler pour les transformer en médailles olympiques.

Tokyo a mis l’écologie et la technologie au cœur de son programme pour les Jeux Olympiques de 2020. On savait déjà, entre autres, que le village olympique serait un exemple de mariage réussi, avec une énergie intelligente (hydrogène) pour l’électricité et l’eau chaude, et que les énergies renouvelables seraient utilisées sur les différentes installations. On vient également d'apprendre que les médailles remises aux athlètes seraient aussi de la même veine.

Le Comité d’organisation japonais a en effet annoncé que chaque médaille serait fabriquée à partir d’éléments recyclés de smartphones. La vaste campagne de collecte a été lancée il y a quelques mois. Et elle a atteint ses objectifs grâce à la forte mobilisation des Japonais et des entreprises, mais aussi de sportifs. 

Liam, le robot qui démonte plus d'un million d'iPhone par anSource : Les vidéos infos

Au total, le CNO a indiqué avoir récupéré plus de cinq millions d’appareils , soit 47 488 tonnes de déchets électroniques. Les minerais nécessaires à la fabrication des médailles d’or, d’argent et de bronze vont maintenant être extraites d'ici à fin mars.

Les modèles de médailles conçus par ce processus écologique seront dévoilés cet été.


Mélinda DAVAN-SOULAS

Tout
TF1 Info