Une étude suggère que l'intelligence artificielle est capable de reconnaître un mot de passe grâce aux sons émis par les touches du clavier d'un ordinateur.
Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs se sont notamment appuyés sur les touches d'un MacBook Pro.
Les scientifiques alertent sur les risques de cyber-attaques.

L'intelligence artificielle serait capable de reconnaître les mots de passe aux sons qu'émettent les touches des claviers d'ordinateur. C'est ce que révèle une étude, dont le contenu est rapporté par The Guardian. Une porte ouverte aux cyber-attaques, alors que les logiciels de visioconférence et que les appareils intelligents dotés de microphones intégrés sont de plus en plus présents dans notre environnement. "Je ne peux que voir la précision de ces modèles et de ces attaques augmenter", a déclaré Ehsan Toreini, enseignant à l'université de Surrey, au Royaume-Uni, et co-auteur de l'étude en question. 

Efficace dans plus de 90% des cas

Pour élaborer ce système, les chercheurs ont appuyé sur chacune des 36 touches d'un MacBook Pro 25 fois de suite, avec des doigts différents et une pression variable. Puis, ces enregistrements sonores ont été introduits dans un système d'apprentissage automatique qui, au fil du temps, a appris à reconnaître les caractéristiques des signaux acoustiques associés à chaque touche. Les résultats de l'étude menée ont révélé que l'intelligence artificielle pouvait ensuite associer avec précision la touche au son qu'elle émet dans 95% des cas lorsque l'enregistrement est effectué via un appel téléphonique, et 93 % du temps lorsque l'enregistrement est effectué via un appel Zoom.

Face à ces résultats, les chercheurs appellent à redoubler de vigilante, alors que de telles méthodes pourraient être, selon eux, utilisées pour n'importe quel clavier. Pour atténuer les risques, ils recommandent d'opter pour des mots de passe biométriques lorsque cela est possible, ou encore d'activer les systèmes de vérification à deux étapes.


Sarah BOUMGHAR

Tout
TF1 Info