Le compte du fondateur de Twitter suspendu… par Twitter

Melinda DAVAN-SOULAS avec AFP
Publié le 23 novembre 2016 à 11h27, mis à jour le 23 novembre 2016 à 13h58
Le compte du fondateur de Twitter suspendu… par Twitter

Source : Richard Drew/AP/SIPA

OUPS – Chez Twitter, les bugs peuvent concerner tout le monde, y compris son propre patron. Ainsi, mardi soir, le réseau social a suspendu brièvement le compte de son cofondateur Jack Dorsey. Une "erreur interne" rapidement corrigée.

C'est le genre d'histoire dont Twitter, actuellement en difficulté, se serait bien passé. Le réseau social au petit oiseau a suspendu brièvement mardi soir le compte de Jack Dorsey, son patron-fondateur. Propos déplacés ? Abus signalé par un follower ? Non, plus prosaïquement un bug ou "une erreur interne".

Durant une quinzaine de minutes, le compte @jack, nom d'utilisateur de Jack Dorsey, a affiché un message "compte suspendu" avant de revenir à la normale. Pour fêter ce retour, le boss du petit oiseau bleu s'est fendu d'un tweet clin d'oeil à son tout premier tweet il y a un peu plus de 10 ans ("Just Setting up my twttr...").

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

"J'installe juste mon twttr... à nouveau (la suspension du compte était une erreur interne"

Interrogé par l'AFP, le service presse de Twitter n'a pas souhaité communiquer sur l'affaire réglée en interne.

Une mauvaise publicité pour Twitter qui, dix ans après sa création, peine toujours à étendre son audience et à trouver un modèle économique. Le rappel aux commandes de Jack Dorsey l'an dernier n'a jusqu'ici pas réussi à relancer la croissance, et le réseau est confronté depuis plusieurs mois à une hémorragie parmi son équipe dirigeante. 

Dans ce contexte, les rumeurs d'un possible rachat avaient repris de plus belle ces derniers mois, mais tous les prétendants cités, comme Google, Disney ou Salesforce, ont jeté l'éponge. Pour tenter de dégager enfin des bénéfices en 2017, Twitter avait encore annoncé fin octobre la suppression de 9% de ses effectifs, soit environ 350 postes, ainsi que la fermeture de l'application de partage de courtes vidéos Vine.

Le tout premier message écrit sur Twitter par le cofondateur Jack Dorsey le 21 mars 2006


Melinda DAVAN-SOULAS avec AFP