Twitter a accepté l'offre de rachat du milliardaire, Elon Musk, pour environ 44 milliards de dollars.
Le conseil d'administration du réseau social a scellé, lundi 25 avril, l'accord avec le patron de Tesla et SpaceX.
Les actionnaires de la firme recevront 54,20 dollars en espèces pour chaque action qu'ils détiennent.

C'est l'épilogue d'une saga à feuilletons. Twitter a accepté, lundi 25 avril, l'offre de rachat formulée par Elon Musk. Devenu l'actionnaire majoritaire du réseau social, le 4 avril, en prenant une participation de 9,2% au capital de l'entreprise américaine, pour une valeur d'environ 2,9 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros), le patron de Tesla et SpaceX avait proposé mi-avril de s'emparer de l'intégralité de la firme au prix de 54,20 dollars par action en numéraire. L'opération chiffrée à environ 44 milliards de dollars (40 milliards d'euros) a été scellée, après une réunion du conseil d'administration de la plateforme.

Après avoir frôlé les 52 dollars, en prenant plus de 6% au New York Stock Exchange, la cotation de l'action Twitter avait été suspendue à Wall Street, peu avant le changement de pavillon. Plusieurs médias anglo-saxons avaient rapporté, en début de journée, le rachat imminent de la plateforme. La semaine dernière, l'homme le plus riche de la planète - à la tête de 219 milliards d'euros, selon le magazine Forbes - avait annoncé avoir sécurisé 46,5 milliards de dollars (43 milliards d'euros), grâce à deux prêts bancaires de Morgan Stanley, ainsi qu'à sa fortune personnelle, pour mener à bien cette acquisition historique dans le domaine du numérique.

Une transaction valorisée à 44 milliards de dollars

"Le conseil d'administration de Twitter a mené un processus réfléchi et complet pour évaluer la proposition d'Elon en mettant délibérément l'accent sur la valeur, la certitude et le financement", a expliqué Bret Taylor, président indépendant du conseil d'administration de Twitter. Dans un premier temps, tenté de bloquer l'offre de rachat, le groupe chargé d'administrer Twitter s'est finalement ravisé en engageant des discussions. 

"La transaction proposée offrira une prime en espèces substantielle, et nous pensons qu'elle est la meilleure voie à suivre pour les actionnaires de Twitter", a justifié l'homme, aussi co-créateur de Google Maps. Alors que le réseau social à l'oiseau bleu est valorisé à 38,5 milliards de dollars, l'offre d'environ 44 milliards formulée par le patron de Neuralink, une société d'implants cérébraux, permet aux actionnaires de sortir avec une copieuse plus-value.

Je veux rendre Twitter meilleur que jamais
Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter

Selon les termes de l'accord, révélé par Twitter, les actionnaires recevront 54,20 dollars en espèces pour chaque action qu'ils détiennent à la clôture de la transaction proposée. "Le prix d'achat représente une prime de 38% par rapport au cours de clôture, le 1er avril 2022, qui était le dernier jour de bourse avant qu'Elon Musk ne divulgue sa participation d'environ 9% dans Twitter", peut-on lire dans le communiqué de l'entreprise fondée par Jack Dorsey. 

Alors que la transaction "sera finalisée" courant 2022, Elon Musk s'est félicité d'avoir mis le grappin sur la plateforme sociale qu'il considère comme "la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l'humanité sont débattus." "Je veux aussi rendre Twitter meilleur que jamais en améliorant le produit avec de nouvelles fonctionnalités, en rendant les algorithmes open source pour accroître la confiance, en vainquant les spambots et en authentifiant tous les humains", a avancé le milliardaire. "Twitter a un potentiel énorme - j'ai hâte de travailler avec l'entreprise et la communauté des utilisateurs pour le débloquer."


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info