"Le système peut connaitre des lenteurs" : le permis de conduire dématérialisé victime de son succès

Publié le 15 février 2024 à 15h47

Source : JT 20h Semaine

Depuis mercredi, il est possible de télécharger une copie numérique de son permis de conduire dans l’application France identité.
Victime de son succès, le service est resté inaccessible pendant de longues heures.
Il est à nouveau disponible depuis ce jeudi midi.

Du retard à l’allumage, mais la "situation s’améliore". Après être resté inaccessible pendant plus de 24 heures, le service France Identité était à nouveau accessible ce jeudi midi. Depuis hier, les automobilistes français ont la possibilité de "télécharger" leur permis de conduire sur leur smartphone. Ce nouveau dispositif permet de se prévaloir de son droit à conduire avec son téléphone mobile lors des contrôles routiers ou pour la location d'un véhicule, a expliqué le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, lors du lancement.

Peu après l’annonce, le service France Identité est rapidement devenu inaccessible, en raison du nombre important de connexions sur l’application France Identité. "Entre 8h et 10h hier, nous avons 3 millions de tentatives de connexions au service, correspondant à 140.000 connexions simultanées sur les serveurs. Ce très fort nombre de connexions a créé un ralentissement de nos services, perturbant la création du compte France Identité pour les usagers", a indiqué à TF1info l’Agence nationale des titres sécurisé (ANTS), l'organisme public chargé de délivrer les documents d’identité.

Pour obtenir une version dématérialisée de son permis de conduire, il faut posséder un compte France Identité et télécharger un relevé d'information restreint depuis le portail Mes Points Permis. Celui-ci vous donne accès à un QR code qu’il faut scanner depuis l'application France Identité, ce qui vous permet de "charger" la version dématérialisée de son permis de conduire.

À la mi-journée, le service était à nouveau accessible.

Pour autant, des ralentissements sont encore possibles. "La situation s’améliore, mais le service peut encore connaître des lenteurs, prévient l'ANTS. "Nos équipes techniques travaillent à fluidifier cette connexion. Les capacités ont été doublées et des travaux sont en cours afin d’augmenter encore plus notre capacité de montée en charge afin d’avoir un retour à la normale au plus vite", promet l'organisme.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info