Les pseudos enfin autorisés par Facebook, mais sous conditions

Le service METRONEWS
Publié le 2 octobre 2014 à 11h14
Les pseudos enfin autorisés par Facebook, mais sous conditions

RÉSEAU SOCIAL - Facebook va enfin permettre à ses utilisateurs de ne pas utiliser leur vrai nom. Mais il faudra montrer patte blanche. Explications.

Twitter le permet depuis ses débuts, Google + a fini par accepter la chose… l'utilisation des pseudonymes sur les réseaux sociaux varie d'un service à l'autre. Jusqu'à présent, Facebook s'était montré inflexible sur le sujet mais des requêtes répétées de la part du mouvement LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans) ont fini par faire plier le réseau social de Mark Zuckerberg mercredi 1er octobre. Désormais, plus que le "nom réel" de la personne, Facebook demande à ce "que chacun utilise le nom qu'il utilise dans la vraie vie." La nuance est importante.

Il faut dire que le mouvement LGBT américain menaçait de manifester à San Francisco contre Facebook afin de défendre les droits des personnes transgenres. Dans un  message sur Facebook, Chris Cox , vice-président produit, s'explique : "Je tiens à m’excuser auprès de la communauté de drag-queens, drag-kings et transgenres, de la vaste communauté de nos amis et voisins, et de tous les membres de la communauté LGBT pour les difficultés que nous vous avons fait subir dans le traitement de vos comptes Facebook au cours des dernières semaines." Un message qui a été liké par plus de 2 600 personnes, dont Mark Zuckerberg.

Pas encore de détails sur les conditions nécessaires à l'utilisation d'un pseudo

Depuis deux semaines, Facebook est en effet sur le gril après qu'un utilisateur a décidé de signaler par centaines des comptes comme "fake". La faute de ses utilisateurs ? Il s'agissait de personnes transgenres qui n'utilisaient donc pas leur nom de naissance. Forcément, la demande de vérification en fournissant une pièce d'identité ne pouvait régler le problème, menant à la menace de fermeture de ces comptes… et provoquant l'ire du mouvement LGBT.

"Nous allons corriger la façon dont cette politique est appliquée afin que toutes les personnes touchées puissent revenir et utiliser Facebook comme auparavant", s'engage Chris Cox. D'ici quelques jours ou semaines, il sera donc possible de posséder un compte Facebook en utilisant un pseudonyme. Mais le réseau social n'a pas encore précisé sous quelles conditions cela serait possible, ni qui aurait le droit de passer outre l'utilisation de son nom officiel au profit d'un pseudo.


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info